Magen David Adom enregistre une hausse des suicides, avec 13 décès en 11 jours
Rechercher

Magen David Adom enregistre une hausse des suicides, avec 13 décès en 11 jours

Le service d'urgence a également fait état de 252 tentatives de suicides ; par ailleurs, 3 757 plaintes pour violence domestique ont été déposées depuis mars

Photo d'illustration : La police et le personnel médical sur la scène d'un drame familial à Petah Tikva, le 17 janvier 2020.  (Roy Alima/Flash90)
Photo d'illustration : La police et le personnel médical sur la scène d'un drame familial à Petah Tikva, le 17 janvier 2020. (Roy Alima/Flash90)

Le personnel du service d’urgence Magen David Adom (MDA) a évoqué une nette hausse du nombre de décès par suicide, après avoir enregistré treize suicides ces onze derniers jours et 252 tentatives.

La Douzième chaîne, qui a rendu ces chiffres publics, a indiqué qu’on ne pouvait pas établir de rapport direct entre le nombre de suicides et la pandémie de coronavirus, mais qu’il semblait tout de même que les deux soient liés.

« Ces derniers jours, nous avons observé une hausse significative du nombre de cas signalés à MDA sur des incidents suspectés d’être des tentatives de suicide. Cela correspond à une augmentation de plusieurs dizaines de points de pourcentage, comparé aux incidents signalés en temps normal », a rapporté Ido Rozenblatt, chef de l’information chez MDA.

En moyenne, entre 300 et 400 suicides et 6 000 tentatives sont enregistrés chaque année selon les chiffres du ministère de la Santé entre 2007 et 2017.

Une ligne d’urgence israélienne avait indiqué le mois dernier avoir reçu un nombre d’appels sans précédent de la part de personnes suicidaires – notant qu’un grand nombre de ces appelants qui entrent en contact avec l’organisation n’avaient jamais présenté de problèmes psychologiques diagnostiqués avant le début de la pandémie.

Le confinement actuel a multiplié par deux le nombre habituel d’appels suicidaires reçus par ERAN, une organisation à but non lucratif soutenue par le ministère de la Santé. Depuis le début de la crise du coronavirus, environ 5 500 Israéliens qui disaient vouloir en finir avec la vie auraient téléphoné à la permanence.

Les écoutants d’un centre d’appel ERAN. (Autorisation : ERAN)

Lundi, la Douzième chaîne a également mis en avant l’augmentation dramatique de plaintes déposées pour violence domestique depuis le début de la pandémie.

Elle a fait état de 3 757 mises en examen pour violences domestique depuis mars, ce qui marque une hausse de 18 % par rapport à l’an dernier.

La pandémie de coronavirus a fait plus de 2 600 morts en Israël et contaminé plus de 300 000 personnes. Cette crise sanitaire s’est accompagnée d’une crise économique qui a fait un million de chômeurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...