Mandelblit félicite le retrait de Ginsberg Ben-Ari et nomine 5 candidats
Rechercher

Mandelblit félicite le retrait de Ginsberg Ben-Ari et nomine 5 candidats

La nomination d'Orly Ginsberg Ben-Ari avait été largement critiquée, notamment comme une tentative d'obstruction aux enquêtes de corruption contre Netanyahu

Le procureur général Avichai Mandelblit lors de la cérémonie d'adieu pour le procureur d’État sortant Shai Nitzan à Jérusalem, le 18 décembre 2019 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le procureur général Avichai Mandelblit lors de la cérémonie d'adieu pour le procureur d’État sortant Shai Nitzan à Jérusalem, le 18 décembre 2019 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le procureur général Avichai Mandelblit a salué dimanche la procureure Orly Ginsberg Ben-Ari, qui a décidé de décliner une nomination controversée au poste de procureur d’Etat. Mandelblit a nominé d’autres procureurs d’Etat pour le poste.

« Votre décision de vendredi, de refuser de servir à ce poste est admirable et courageuse », a déclaré Mandelblit à Ginsberg Ben-Ari dimanche, selon des propos relayés par la presse.

Il dit avoir apprécié « son énorme contribution » au maintien de l’ordre public pendant plus de trente ans en tant que procureur ainsi que son « professionnalisme, son intégrité, son honnête intention de remplir ses devoirs » en tant que procureur d’Etat par intérim. Il a déclaré qu’il se réjouissait d’une coopération productive à l’avenir.

Ginsberg Ben-Ari a remercié Mandelblit et a déclaré que sa décision de décliner qu’elle avait décliné cette nomination pour éviter de saper la confiance publique dans le ministère public.

Orly Ginsberg Ben-Ari parle aux journalistes à la cour de district centrale à Lod, le 11 août 2015 (Crédit : Flash90)

Dimanche soir, Mandelblit a adressé une lettre à Ohana recommandant cinq candidats pour occuper le poste laissé vacant par Ginsberg Ben-Ari.

Quatre des cinq nominés sont des adjoints de procureurs d’Etat : le procureur d’Etat adjoint aux affaires pénales Shlomo Lamberger (que Mandelblit avait déjà nominé comme son premier choix) ; le procureur d’Etat adjoint pour les affectations spéciales Nurit Litman, la procureure d’Etat adjointe aux affaires financières Liat Ben-Ari et la procureure d’Etat adjointe aux affaires civiles Orit Kotev.

Le cinquième candidat recommandé par Mandelblit est l’éminent avocat pénaliste Zion Illuz, dont l’expérience le qualifie également pour le poste, a écrit le procureur général.

Liat Ben Ari, procureur du district de Tel Aviv. (Ministère de la Justice)

Ben-Ari a été la principale procureure chargée des enquêtes pour corruption contre Netanyahu jusqu’au mois dernier, quand elle a été promue du district de Tel-Aviv pour devenir l’un des adjoints de Shai Nitzan.

« Chacun des cinq candidats nommés ci-dessus peut, à mon avis, exercer la fonction de procureur intérimaire et leur nomination contribuerait à sauvegarder et à protéger la primauté du droit », a déclaré M. Mandelblit.

« Nommer l’un de ces candidats avec l’assentiment du ministre de la Justice et du procureur général renforcerait la confiance du public dans l’indépendance du ministère public et de son chef, et dans son autonomie face aux pressions politiques ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...