Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Manifestation à Genève pour réclamer la libération des otages du Hamas

La manifestation est le point d'orgue du déplacement de plusieurs familles d'otages venues rencontrer la présidente du Comité international de la Croix Rouge et le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme

Rassemblement à Genève pour demander la libération des otages capturés par le Hamas, le 22 octobre 2023. (Crédit : Gabriel MONNET / AFP)
Rassemblement à Genève pour demander la libération des otages capturés par le Hamas, le 22 octobre 2023. (Crédit : Gabriel MONNET / AFP)

« Relâchez les nôtres, relâchez les nôtres…! » Ils étaient quelques centaines dimanche à réclamer la libération des plus de 200 otages israéliens pris par le Hamas, sur la place des Nations Unies à Genève, devant le siège européen de l’ONU.

Cette manifestation a été organisée par « The Voice for Freedom Coalition », regroupant plusieurs centaines de comités d’organisations chrétiennes sionistes.

Cela donnait un ton résolument religieux à ce rassemblement, où les slogans le cédaient aux prières.

La manifestation est le point d’orgue du déplacement à Genève de plusieurs familles d’otages qui sont venues rencontrer cette semaine la présidente du Comité international de la Croix Rouge, Mirjana Spoljaric Egger, et le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Volker Türk.

Des proches d’otages du Hamas, Assaf Shem Tov (G) représentant son neveu Omer Shem Tov, Doris Liber (C) représentant son fils Guy Iluz, et Michal Dorset (D) représentant sa nièce Romi Gonen, assistent à un rassemblement avec des partisans d’Israël, des membres de la communauté juive, des parents d’otages et des amis appelant à la libération des otages détenus par le Hamas, près du bureau des Nations Unies à Genève, le 22 octobre 2023. (Crédit : Gabriel MONNET / AFP)

De nombreux manifestants brandissaient des drapeaux israéliens ou s’en étaient ceint les épaules et portaient des pancartes avec les photos d’otages.

Plus de 1 400 personnes ont été tuées sur le territoire israélien par les terroristes du Hamas depuis le 7 octobre, en majorité des civils fauchés par balles, brûlés vifs ou morts de mutilations au premier jour de l’attaque du groupe terroriste islamiste palestinien menée à partir de Gaza, selon les autorités israéliennes.

Rassemblement à Genève pour demander la libération des otages capturés par le Hamas, le 22 octobre 2023. (Crédit : Gabriel MONNET / AFP)

Selon l’armée israélienne, environ 1.500 combattants du Hamas ont été tués dans la contre-offensive ayant permis à Israël de reprendre le contrôle des zones attaquées.

Depuis lors, les manifestations se sont succédées en Suisse, en soutien à Israël et, plus nombreuses, en soutien au peuple palestinien.

Zurich a été le théâtre d’une grande manifestation de soutien à Israël organisée par la communauté israélite de la ville, trois jours après les attaques sur Israël, rassemblant plusieurs centaines de personnes.

Jeudi, c’est Lausanne qui a connu la plus grande manifestation réclamant l’arrêt des représailles israéliennes sur la bande de Gaza, rassemblant 4 500 à 5 000 personnes. Un nombre à peu près équivalent s’est rassemblé samedi à Genève.

Pour éviter tout débordement, Zurich a interdit pour plusieurs jours tout rassemblement ayant trait aux événements au Proche-Orient, tandis que Bâle, au nord-ouest du pays, a décidé d’interdire tout rassemblement ce week-end.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.