Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Manifestation anti-RN : 1 500 personnes à Rennes, des heurts

La manifestation a été stoppée dans le centre-ville après que des jeunes protestataires ont lancé des projectiles, provoquant en réaction un jet de gaz lacrymogènes de la part des forces de l'ordre

Des manifestants se heurtent à la police alors qu'ils participent à une manifestation contre la montée des partis d'extrême droite, à l'appel d'associations syndicales, à Rennes, dans le nord-ouest de la France, le 20 juin 2024. (Crédit : Lou BENOIST/AFP)
Des manifestants se heurtent à la police alors qu'ils participent à une manifestation contre la montée des partis d'extrême droite, à l'appel d'associations syndicales, à Rennes, dans le nord-ouest de la France, le 20 juin 2024. (Crédit : Lou BENOIST/AFP)

Environ 1 500 personnes ont manifesté jeudi soir à Rennes contre l’extrême droite, à l’appel d’une intersyndicale, un défilé qui n’a pas pu aller à son terme en raison de heurts entre jeunes manifestants et policiers, a constaté un journaliste de l’AFP.

La manifestation, qui a attiré 1 500 personnes selon la préfecture d’Ille-et-Vilaine, a été stoppée dans le centre-ville après que des jeunes protestataires ont lancé des projectiles, provoquant en réaction un jet de gaz lacrymogènes de la part des forces de l’ordre.

« Un groupe de 80 éléments positionnés devant le cortège ont tenté de perturber la manifestation, conduisant à sept interpellations », a indiqué à l’AFP la préfecture, dont le bilan fait état de « dégradations mineures ».

Dans le cortège, l’intersyndicale CFDT-FO-CGT-FSU-Unsa a déployé une banderole avec le slogan « Contre l’extrême droite, riposte sociale ».

« Nous disons notre opposition absolue aux idées réactionnaires, racistes et antisémites et à ceux qui les portent. Il y a historiquement entre eux et nous un fossé de sang », a déclaré à l’AFP le secrétaire général du syndicat FO en Ille-et-Vilaine, Fabrice Le Restif.

Selon Fabienne Portanguen, co-déléguée départementale Solidaires Ille-et-Vilaine, « il faut empêcher l’extrême droite d’arriver au pouvoir, elle n’a pas sa place au gouvernement. L’extrême droite ne défend pas les travailleuses et les travailleurs. Il faut combattre leur programme anti-social », a-t-elle déclaré durant le défilé.

Des manifestants arboraient un autocollant « Pas de Bardella à Matignon ».

Des manifestants tiennent un drapeau palestinien et affichent un slogan mélangeant le mot « merde » et le nom de famille du président du parti d’extrême droite français Rassemblement national (RN), Jordan Bardella, lors d’un rassemblement contre l’extrême droite, à Lyon le 16 juin 2024. (Crédit : OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Depuis l’annonce de la dissolution le dimanche 9 juin, plusieurs manifestations ont déjà eu lieu à Rennes, ville étudiante ancrée à gauche.

Le 10 juin, jusqu’à 4 000 personnes, d’après la préfecture, ont ainsi battu le pavé dans la capitale bretonne tandis que le lendemain ils étaient 6 000 manifestants selon les syndicats, 3 000 selon la préfecture.

Le 15 juin, les opposants à l’extrême droite étaient 25 000 selon les organisateurs, 12 000 selon la préfecture.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.