Manifestation contre la représentation de la religion dans une satire télévisée
Rechercher

Manifestation contre la représentation de la religion dans une satire télévisée

Des manifestants dénoncent la célèbre émission comique de la chaîne publique Kan, qui se moque des personnages bibliques et parlent de "blasphème"

Des centaines de Juifs orthodoxes  protestent devant les studios de la chaîne publique Kan contre l'émission "YaYehudim Baim", le 17 août 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Des centaines de Juifs orthodoxes protestent devant les studios de la chaîne publique Kan contre l'émission "YaYehudim Baim", le 17 août 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Des centaines de manifestants orthodoxes et ultra-orthodoxes ont protesté lundi devant les bureaux de la chaîne publique Kan à Jérusalem contre son émission satirique « HaYehudim Baim » (« Les Juifs arrivent »), en raison de sa représentation des personnages bibliques et religieux.

Cette émission irrévérencieuse et acclamée recourt à des sketchs impliquant des personnages bibliques pour commenter les questions sociales, politiques et religieuses contemporaines des Israéliens et des Juifs.

Les quelque 1 500 manifestants ont dénoncé le programme pour s’être moqué de la religion.

Le conseiller municipal de Herzliya, Elad Tzadikov, l’un des leaders de la protestation, a déclaré à la foule qu' »il n’est plus possible de garder le silence face à un tel blasphème ».

Un extrait du générique de « HaYehudim Baim » (« Les Juifs arrivent ») diffusée par la chaîne publique Kan. (Capture écran : YouTube)

« La grande absurdité est que ce programme est financé par notre propre argent – les citoyens », a-t-il dénoncé. « La grande majorité des citoyens de ce pays ont un respect pour la religion et la tradition. Il nous est impossible de financer un programme qui est entièrement hérétique ».

En 2014, la Knesset a adopté une loi ayant donné lieu au démantèlement de l’Autorité de radiodiffusion d’Israël et l’a rétablie sous le nom de Kan, la chaîne publique d’Israël.

En réponse aux appels à la mobilisation, Kan a déclaré dans un communiqué que « ‘HaYehudim Baim’ est un programme satirique, et c’est ainsi qu’il devrait être traité. La liberté d’expression et la créativité sont des valeurs essentielles dans la télévision publique, tout comme l’autodérision. Le droit des manifestants à protester n’est pas moins important ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...