Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Manifestation pro-Israël devant un cinéma de Londres dégradé avant la projection de « Supernova »

Les manifestants scandaient : "Virez les supporters des terroristes de nos rues" et portaient des pancartes avec des photos d’otages détenus à Gaza

Le cinéma Phoenix vandalisé avec de la peinture rouge avant la projection du film "Supernova : The Music Festival Massacre", à Londres, le 22 mai 2024 (Crédit : Capture d’écran/X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Le cinéma Phoenix vandalisé avec de la peinture rouge avant la projection du film "Supernova : The Music Festival Massacre", à Londres, le 22 mai 2024 (Crédit : Capture d’écran/X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Des partisans d’Israël se sont rassemblés jeudi dans les rues adjacentes à un cinéma du nord de Londres qui avait été dégradé à la veille de la projection d’un documentaire sur le festival Supernova, près du kibboutz Reim, site des massacres perpétrés par les terroristes du groupe palestinien du Hamas, le 7 octobre dernier.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des dizaines de personnes agitant des drapeaux israéliens et tenant des pancartes avec des photos d’otages détenus par des groupes terroristes à Gaza depuis l’assaut meurtrier.

La veille au soir, des militants anti-Israël ont vandalisé le cinéma Phoenix avec de la peinture rouge avant la projection du film « Supernova : The Music Festival Massacre », qui devait être projeté jeudi.

Les manifestants ont scandé « Que les partisans des terroristes quittent nos rues ».

La projection de « Supernova« , qui dure un peu moins d’une heure, témoigne des horreurs du massacre de la rave, qui s’est produit alors que des milliers de terroristes dirigés par le Hamas lançaient un assaut généralisé sur le sud d’Israël, au cours duquel ils ont assassiné près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en ont enlevé 252 autres, tout en se livrant à des actes de cruauté épouvantables comme le viol, la torture, le démembrement et la mutilation.

Le massacre au festival a fait 360 morts et plus de 40 personnes ont été prises en otages et emmenées par les terroristes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.