Maroc: Des ‘Juifs’ poussés par des manifestants propalestiniens armés
Rechercher

Maroc: Des ‘Juifs’ poussés par des manifestants propalestiniens armés

Des hommes tenant ce qui semble être des mitraillettes dans le dos d' hommes barbus en redingotes et chapeaux noirs

Manifestation pro-palestinienne à Casablanca, au Maroc, dans laquelle "des Juifs" sont tenus à la pointe d'une mitraillette par des manifestants vêtus de keffiehs, le 25 octobre 2015 (Capture d'écran: alyaexpress-news.com)
Manifestation pro-palestinienne à Casablanca, au Maroc, dans laquelle "des Juifs" sont tenus à la pointe d'une mitraillette par des manifestants vêtus de keffiehs, le 25 octobre 2015 (Capture d'écran: alyaexpress-news.com)

Une manifestation propalestinienne dans la ville de Casablanca au Maroc a présenté dimanche des hommes habillés comme des Juifs orthodoxes haredi qui étaient poussés avec des armes à feu par des hommes masqués portant des keffiehs.

Le défilé a eu lieu avec l’autorisation de la police locale, selon une information publiée dimanche sur le site alyaexpresse-news.com. On y voit aussi une vidéo de l’événement, qui a attiré plusieurs milliers de participants.

Dans la vidéo, deux hommes portant des keffiehs, le couvre chef arabe, poussent, avec ce qui semble être des fusils factice, deux hommes en redingotes et chapeaux noirs lors d’un défilé où l’on voit aussi des drapeaux palestiniens, dont un très grand porté par des dizaines de personnes, et une maquette de la mosquée Al-Aqsa.

Des manifestations d’antisémitisme sont relativement rares au Maroc dont le roi et le gouvernement ont investi des millions de dollars au cours des récentes années pour restaurer les sites d’héritage juif. En février, le projet de restauration a été honoré lors d’un événement à Paris auquel le Premier ministre français Manuel Valls a participé.

Environ 250 000 Juifs marocains ont quitté le Maroc dans le 19 années qui ont suivi la création d’Israël en 1948. Quelques dizaines de Juifs ont été tués dans, au moins, trois pogroms qui ont eu lieu entre 1938 et 1954, selon Shmuel Trigano, maître de conférence en science politique à l’Université Paris Nanterre. Plusieurs milliers de Juifs vivent encore dans le royaume.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...