Mauritanie : Abbas inaugure une nouvelle ambassade de Palestine
Rechercher

Mauritanie : Abbas inaugure une nouvelle ambassade de Palestine

Les présidents de l'AP et de la Mauritanie ont discuter des moyens de relancer les négociations de paix

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmud Abbas (à gauche) avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz au palais présidentiel de Nouakchott, le 14 septembre 2016. (Crédit : AFP/Stringer)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmud Abbas (à gauche) avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz au palais présidentiel de Nouakchott, le 14 septembre 2016. (Crédit : AFP/Stringer)

Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a posé la première pierre d’une nouvelle ambassade de Palestine en Mauritanie, rapporte jeudi l’agence l’Agence mauritanienne d’information (AMI, officielle).

Il a été accueilli mercredi soir par le chef de l’Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à l’aéroport.

Les discussions ont porté notamment sur les efforts de la Mauritanie, qui assure la présidence de la Ligue arabe, pour mettre fin aux implantations israéliennes en Cisjordanie et relancer des négociations de paix, selon la même source.

Ould Abdel Aziz est président en exercice de la Ligue arabe depuis le dernier sommet de l’organisation, en juillet à Nouakchott, auquel seuls six de ses pairs avaient assisté, en raison de divisions au sujet des crises persistantes au Moyen Orient.

Les deux hommes ont ensuite posé la première pierre de la nouvelle ambassade de Palestine à Nouakchott, sur un terrain de 22 000 m² donné par la Mauritanie, a ajouté l’AMI.

La Palestine a accédé le 29 novembre 2012 au statut d’Etat observateur à l’ONU, mais avait déjà été reconnue auparavant comme état à part entière par de nombreux pays, dont la Mauritanie.

La Mauritanie, qui était un des rares états arabes à entretenir des relations diplomatiques avec Israël, les a rompues en 2009 à la suite de l’opération « Plomb durci » dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...