Même en vacances, les Israéliens n’échapperont pas aux affiches de campagne
Rechercher

Même en vacances, les Israéliens n’échapperont pas aux affiches de campagne

Alors que les Israéliens quittent le pays pendant l'été, les partis Kakhol lavan et les Travaillistes ont placé des affiches de campagne à Chypre et en Grèce

Une affiche de campagne du parti Kakhol lavan à Larnaca, à Chypre. (Capture d'écran : Twitter)
Une affiche de campagne du parti Kakhol lavan à Larnaca, à Chypre. (Capture d'écran : Twitter)

Alors que les vacances d’été constituent habituellement le meilleur moyen d’échapper au train-train de la vie quotidienne, la politique est une chose à laquelle les Israéliens ne pourront pas échapper ce mois d’août, même quand ils partiront en vacances.

Selon un reportage de la Treizième chaîne d’information de vendredi, les partis Kakhol lavan et les Travaillistes ont acheté des espaces publicitaires pour afficher des campagnes dans des destinations populaires des touristes israéliens, y compris la Grèce et Chypre.

Yoel Hasson, un ancien élu de l’alliance de l’Union sioniste menée par les Travaillistes, a partagé une vidéo sur Twitter d’un Israélien qui exprime sa surprise alors qu’il roule à côté d’une pancarte électorale située à l’entrée de l’aéroport de la ville chypriote de Larnaca, avec le visage de Benny Gantz, chef de Kakhol lavan.

« Absurde », a déclaré l’homme.

Une source anonyme au sein d’un des partis qui a acheté l’espace publicitaire à l’étranger a déclaré à la chaîne d’information que la décision était nécessaire étant donné le calendrier particulier des élections du 17 septembre.

« Des élections organisées pendant l’été sont quelque chose d’unique, et nous essayons de capter l’attention des électeurs, même en vacances et à l’étranger », a déclaré la source citée.

La Treizième chaîne a déclaré que 100 000 Israéliens avait voyagé à Chypre pendant l’été.

Au-delà du fait qu’elles tombent au début de l’année scolaire et à l’approche des fêtes juives importantes, les prochaines élections seront les deuxièmes organisées en moins d’un an, après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a appelé à de nouvelles élections après son échec à former un gouvernement en avril dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...