Menaces antisémites sur Zoom pendant le lancement d’un livre sur la Shoah
Rechercher

Menaces antisémites sur Zoom pendant le lancement d’un livre sur la Shoah

La fille de l'autrice a déclaré que les individus, en bande organisée, avaient des photos d'Hitler et des croix gammées en guise de photo de profil et menaçaient de les "brûler"

Illustration : une famille organise des shiva via Zoom. (Crédit : Andrew Lichtenstein/Corbis via Getty Images / via JTA)
Illustration : une famille organise des shiva via Zoom. (Crédit : Andrew Lichtenstein/Corbis via Getty Images / via JTA)

JTA — Des « terroristes Zoom » ont fait irruption lors du lancement d’un livre sur la Shoah et ont proféré des insultes antisémites et des menaces, notamment « Vous, les Juifs, nous allons vous brûler dans les fours ».

L’incident est survenu le 10 janvier sur la plateforme de vidéo-conférence durant la présentation d’un livre intitulé « La Géneration du Désert », par Lia Tagliacozzo, une autrice juive fille de survivants de la Shoah, selon La Republica.

« Un groupe de personnes, en bande organisée, est entré en masse dans la réunion de présentation sur Zoom, pendant que ma mère parlait », a raconté Sara Tagliacozzo, l’un des enfants de l’autrice.

« Ils ont commencé à crier :’Juifs dans les fours, les nazis sont de retour, nous vous brûlerons tous, vous devez tous mourir’, et avaient, en guide de photos de profil, des portraits d’Hitler et des croix gammées. »

La Génération du Désert, par Lia Tagliacozzo.

Le phénomène d’attaques sur Zoom est devenu très populaire en 2020, à mesure que les rencontres physiques se font rares, au profit d’évènements en ligne en raison des mesures de sécurités instaurées dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Nombre de ces attaques ont été perpétrées par des groupes antisémites qui visaient des évènements juifs.

En juillet, un office en ligne réunissant plusieurs synagogues de la région de Dallas a été interrompue par des intrus qui criaient « Tuez tous les juifs, bombardez Israël ». En mars, une synagogue du Connecticut avait annoncé avoir reçu via Zoom des messages antisémites pendant les offices de Shabbat.

L’Anti-Defamation League (ADL) a enregistré au moins 11 attaques antisémites aux Etats-Unis et au Canada durant les mois de mars et avril.

Lia Tagliacozzo a déclaré qu’elle était choquée par cet incident et a déclaré à La Republica que « les nazis ont fait irruption dans la maison de ma famille, comme en 1943 ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...