Merkel reporte sa visite en Israël en raison de la crise afghane
Rechercher

Merkel reporte sa visite en Israël en raison de la crise afghane

La décision a été prise en concertation avec Naftali Bennett, - information également annoncée parallèlement par les services du Premier ministre israélien

La chancelière allemande Angela Merkel parle durant une séance plénière au Bundestag à Berlin, le 25 août 2021. (Crédit : Tobias Schwarz/AFP)
La chancelière allemande Angela Merkel parle durant une séance plénière au Bundestag à Berlin, le 25 août 2021. (Crédit : Tobias Schwarz/AFP)

Angela Merkel a reporté sine die sa visite en Israël prévue du 28 au 30 août en raison de « la situation actuelle en Afghanistan », a annoncé jeudi son porte-parole Steffen Seibert.

La décision a été prise en concertation avec Naftali Bennett, a-t-il ajouté, information également annoncée parallèlement par les services du Premier ministre de l’Etat hébreu.

« Le deux parties ont convenu de reporter la visite de la chancelière fédérale à une date ultérieure », a précisé le porte-parole dans un bref communiqué.

Il s’agira d’une visite d’adieu pour la chancelière qui se retirera de la scène politique à l’issue des élections législatives du 26 septembre, après 16 ans aux commandes de la première économie européenne.

Mme Merkel avait également prévu une entrevue avec le nouveau président israélien, le travailliste Isaac Herzog, et devait visiter le Mémorial de Yad Vashem, consacré aux victimes de la Shoah.

Un agent de la sécurité de Yad Vashem se tient devant le Hall des Noms vide du Musée mémorial de la Shoah à Yad Vashem à Jérusalem pendant la crise du coronavirus, le 19 avril 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« L’Allemagne et Israël sont liés par une amitié unique que nous voulons renforcer encore », avait souligné le 13 juin la chancelière après la nomination de M. Bennett, qui a succédé à Benjamin Netanyahu, au pouvoir pendant 12 ans

A l’approche de la date butoir fixée par les États-Unis pour leur retrait d’Afghanistan, le 31 août, l’Allemagne est en train de boucler avec ses partenaires de l’Otan les opérations d’évacuation de population afghane dans des conditions de sécurité très dégradées et de menace terroriste.

Plusieurs pays ont déjà annoncé avoir mis un terme à leurs vols d’évacuation ou être sur le point de le faire.

Jeudi, un avion militaire A400M de l’armée allemande a évacué 154 personnes de l’aéroport de Kaboul, portant le total des personnes évacuées à plus de 5 200 en tout depuis le début de l’opération.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...