Rechercher

Michael Brodsky, ambassadeur d’Israël, convoqué par Kiev pour réprimande

La réprimande fait suite à une conversation entre le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Alon Ushpiz, et le vice-ministre russe, Michael Bogdanov

L'ambassadeur d'Israël en Ukraine Michael Brodsky (à gauche) s'entretient dans son bureau de Kiev avec le correspondant diplomatique du Times of Israel, Lazar Berman, le 15 février 2022. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)
L'ambassadeur d'Israël en Ukraine Michael Brodsky (à gauche) s'entretient dans son bureau de Kiev avec le correspondant diplomatique du Times of Israel, Lazar Berman, le 15 février 2022. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)

Michael Brodsky, ambassadeur d’Israël en Ukraine, a été convoqué jeudi pour une réprimande au ministère ukrainien des Affaires étrangères à Kiev.

« La réunion vient de se terminer », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lior Haiat.

Un porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères a seulement déclaré qu’« une conversation difficile » avait eu lieu.

La réprimande fait suite à une conversation que le directeur général du ministère des Affaires étrangères Alon Ushpiz a eue avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères Michael Bogdanov, envoyé du président Vladimir Poutine au Moyen-Orient.

Ushpiz avait déclaré à Bogdanov qu’« Israël est attaché à la sécurité de ses citoyens vivant en Ukraine et a demandé à la Russie d’aider Israël à les sauver en cas de guerre et d’occupation potentielle des territoires ukrainiens par les Russes ».

Brodsky a déclaré aux diplomates ukrainiens lors de la réunion qu’Ushpiz avait cherché à relayer deux messages dans sa conversation téléphonique avec Bogdanov : la désescalade et l’inquiétude concernant la sécurité des représentants et citoyens israéliens.

Israël n’a pas caché avoir demandé aux pays voisins d’autoriser l’évacuation par voie terrestre des Ukrainiens de confession juive.

Dimanche, Yair Lapid, ministre des Affaires étrangères israélien, a remercié la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie pour leur volonté d’ouvrir leurs frontières en cas de besoin.

Selon l’ambassade d’Israël à Kiev, 23 vols ont quitté l’Ukraine pour Israël depuis samedi, transportant 3 064 passagers israéliens. Environ 10 000 Israéliens se trouvent toujours dans le pays.

Il n’y a plus de vols programmés cette semaine sur les compagnies aériennes israéliennes, mais quelques autres vols sont prévus avec des transporteurs ukrainiens – trois vendredi et deux samedi.

Israël entretient des relations chaleureuses à la fois avec la Russie et l’Ukraine, et a tenté d’éviter de montrer un favoritisme évident pour l’une ou l’autre des parties.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...