Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Michael McCaul : Le Caire a prévenu Israël quelques jours avant l’assaut du Hamas

Selon le président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis, un préavis a été donné mais "la question est de savoir à quel niveau"

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le président de la commission des Affaires étrangères, Michael McCaul, sénateur républicain du Texas, s'exprimant lors d'une table ronde de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, au Capitole, à Washington, le 29 août 2023. (Crédit : Alex Brandon/AP Photo/Dossier)
Le président de la commission des Affaires étrangères, Michael McCaul, sénateur républicain du Texas, s'exprimant lors d'une table ronde de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, au Capitole, à Washington, le 29 août 2023. (Crédit : Alex Brandon/AP Photo/Dossier)

Un législateur américain de premier plan a répété mercredi les affirmations selon lesquelles Le Caire avait averti Israël de l’imminence de violences extrêmes de la part du Hamas, trois jours avant que le groupe terroriste palestinien au pouvoir à Gaza ne surprenne les forces israéliennes et ne massacre plus de 1 300 Israéliens.

Le républicain Michael McCaul, président de la puissante commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis, a déclaré : « Nous savons que trois jours avant, l’Égypte a prévenu les Israéliens qu’un tel événement pourrait se produire. »

S’adressant aux journalistes à l’issue d’une séance d’information à huis clos sur la crise organisée à l’intention des législateurs, il a ajouté : « Je ne veux pas trop entrer dans les détails classifiés, mais un avertissement avait été donné. »

« Je pense que la question est de savoir à quel niveau. »

Un responsable égyptien avait également affirmé au Times of Israel que ses services de renseignement avaient averti leurs homologues israéliens que le groupe terroriste palestinien du Hamas préparait « quelque chose d’important » avant l’assaut meurtrier de samedi.

Le fonctionnaire a supposé que l’avertissement n’était pas remonté dans la chaîne de commandement jusqu’au bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Ce dernier a démenti les précédentes informations selon lesquelles il aurait reçu un tel avertissement.

McCaul a déclaré que toute ces attaques pourraient avoir été planifié depuis un an.

« Nous ne savons pas exactement comment nous avons pu manquer ça. Nous ne savons pas très bien comment Israël a pu manquer ça », a-t-il déclaré à la presse.

Le Caire n’a pas commenté officiellement les affirmations selon lesquelles il aurait donné l’alerte.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au quartier général militaire de Kirya, à Tel Aviv, le 8 octobre 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Toutefois, des médias égyptiens proches des services de renseignement du pays ont cité mercredi des sources de sécurité de haut rang qui ont démenti les informations de la presse israélienne faisant état d’un tel avertissement.

Israël est sous le choc de l’attaque la plus meurtrière de ses 75 ans d’existence, après que plusieurs centaines de terroristes ont franchi la barrière de sécurité de Gaza samedi lors d’une attaque terrestre, aérienne et maritime coordonnée pendant Shabbat.

La capacité du Hamas à ne pas être détecté alors qu’il préparait et lançait un assaut d’une telle ampleur et d’une telle complexité à partir de la Bande de Gaza, étroitement surveillée et lourdement gardée, a choqué les Israéliens et les observateurs du monde entier et représente un échec sans précédent pour Israël en matière de renseignement et d’opérations.

Samedi matin, des terroristes palestiniens se sont déchaînés dans le sud d’Israël, tuant plus de 1 300 personnes, dont une grande majorité de civils, et emmenant au moins 100 captifs à Gaza. Quelque 3 000 personnes ont été blessées.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, affirme que 1 200 personnes ont été tuées dans l’enclave palestinienne lors des frappes israéliennes de représailles. Israël affirme viser les infrastructures terroristes et toutes les zones où le Hamas opère ou se cache. Jérusalem a également déclaré que les forces israéliennes avaient tué quelque 1 500 terroristes du Hamas qui s’étaient infiltrés sur son territoire depuis samedi.

Plusieurs affrontements meurtriers ont également eu lieu à la frontière nord ces derniers jours, certains étant revendiqués par des groupes terroristes palestiniens opérant depuis le sud du Liban contrôlé par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, et d’autres par le Hezbollah lui-même.

À Washington, le président américain Joe Biden s’est engagé à envoyer davantage de munitions et de matériel militaire américains et a exprimé son dégoût face au « mal absolu » que représente le massacre de civils.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.