Mont du Temple : toutes les nouvelles mesures de sécurité retirées ; retour des fidèles
Rechercher

Mont du Temple : toutes les nouvelles mesures de sécurité retirées ; retour des fidèles

Les trois terroristes avaient dissimulé des armes sur ce site et en étaient sortis pour mener leur attentat le 14 juillet tuant deux policiers en service

Des policiers des frontières montent la garde à l'extérieur de la porte des Lions de la Vieille Ville à Jérusalem, le 25 juillet 2017. (Crédit : Raoul Wootliff / Times of Israel)
Des policiers des frontières montent la garde à l'extérieur de la porte des Lions de la Vieille Ville à Jérusalem, le 25 juillet 2017. (Crédit : Raoul Wootliff / Times of Israel)

La police israélienne a annoncé avoir retiré dans la nuit de mercredi à jeudi les mesures de sécurité qui étaient restées en vigueur après le retrait mardi des détecteurs de métaux à l’entrée du mont du Temple.

« La police est revenue aux mesures de sécurité en vigueur avant l’attaque terroriste sur le mont du Temple, le 14 juillet », a précisé une porte-parole, en référence à une attaque meurtrière contre deux policiers israéliens près de ce site ultra-sensible menée à l’aide d’armes introduites clandestinement.

Malgré ce retrait, les autorités musulmanes en charge du site ont ordonné jeudi aux fidèles de maintenir leur boycott de ce lieu saint.

Le cheikh Omar Kiswani, directeur de la mosquée Al-Aqsa avait ordonné jeudi matin aux fidèles de n’entrer « qu’après la confirmation du comité technique ».

Il faisait allusion à une réunion prévue jeudi matin d’un comité composé de responsables musulmans.

Des rails et échafaudages récemment montés, où avaient été installés des caméras de surveillance, ont été retirés aux premières heures jeudi par les autorités israéliennes après le retrait des détecteurs de métaux mardi.

Les forces de sécurité israéliennes retirent des détecteurs de métaux à la Porte des Lions, près d'une entrée principale du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 24 juillet 2017. (Crédit : AFP / Ahmad GHARABLI)
Les forces de sécurité israéliennes retirent des détecteurs de métaux à la Porte des Lions, près d’une entrée principale du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 24 juillet 2017. (Crédit : AFP / Ahmad GHARABLI)

L’installation de ces détecteurs de métaux aux entrées du site le 16 juillet par Israël est due à une attaque qui avait coûté la vie à deux policiers israéliens près du site religieux, avait engendré des tensions et des violences.

Les assaillants avaient dissimulé des armes sur ce site et en étaient sortis pour mener leur attentat.

Les Palestiniens retourneront prier jeudi à la mosquée Al-Aqsa, a indiqué ensuite jeudi un responsable religieux musulman.

« Les autorités religieuses musulmanes à Jérusalem appellent les Palestiniens à entrer à Al-Aqsa pour faire la prière de l’après-midi », a déclaré un responsable du Waqf, l’organisme chargé des biens musulmans à Jérusalem, lors d’une conférence presse.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a soutenu jeudi les appels des autorités musulmanes à retourner prier dans la mosquée Al-Aqsa.

« Les prières auront lieu, avec l’aide de Dieu, à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa », a dit Mahmoud Abbas lors d’une conférence de presse, peu de temps après l’annonce par les autorités musulmanes de la fin d’un boycott de près de deux semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...