Mont du Temple : Washington souligne « la nécessité démontrée de renforcer la sécurité »
Rechercher

Mont du Temple : Washington souligne « la nécessité démontrée de renforcer la sécurité »

"Les Etats-Unis saluent les efforts d'Israël pour assurer la sécurité tout en réduisant les tensions dans la région", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche

Les forces de sécurité israéliennes retirent des détecteurs de métaux à la Porte des Lions, près d'une entrée principale du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 24 juillet 2017. (Crédit : AFP / Ahmad GHARABLI)
Les forces de sécurité israéliennes retirent des détecteurs de métaux à la Porte des Lions, près d'une entrée principale du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 24 juillet 2017. (Crédit : AFP / Ahmad GHARABLI)

La Maison Blanche a salué la décision d’Israël de retirer les détecteurs de métaux aux entrées du mont du Temple, dont l’installation avait été suivie de violences meurtrières entre Palestiniens et forces israéliennes.

« Les Etats-Unis saluent les efforts d’Israël pour assurer la sécurité tout en réduisant les tensions dans la région », a déclaré dans un communiqué la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders.

La porte-parole a souligné en même temps « la nécessité démontrée de renforcer la sécurité » sur le site du mont du Temple, relevant que les détecteurs qui viennent d’être enlevés avaient été installés « après le meurtre de deux policiers israéliens le 14 juillet ».

La décision de retirer ces détecteurs a été prise après une intense mobilisation diplomatique, la communauté internationale s’inquiétant du risque d’un débordement des tensions au-delà des Territoires palestiniens.

Les autorités israéliennes avaient installé les détecteurs aux entrées du mont du Temple le 16 juillet, deux jours après l’assassinat de deux policiers israéliens par des Arabes israéliens.

Elles avaient justifié ce dispositif par le fait que les assaillants avaient dissimulé des armes sur le site et en étaient sortis pour mener leur attentat.

Le gouvernement israélien a annoncé qu’il entendait mettre en place des systèmes de protection plus discrets.

Tôt mardi matin les détecteurs de métaux ont été retirés et des caméras de surveillance ont été installées.

Mais les Palestiniens ont décidé de prolonger le gel de leur coopération avec l’Etat hébreu, décidé la semaine dernière, par le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...