Mostra de Venise : le Lion d’or à « Joker », le Grand Prix à Polanski
Rechercher

Mostra de Venise : le Lion d’or à « Joker », le Grand Prix à Polanski

"J'accuse" du réalisateur juif franco-polonais Roman Polanski est un thriller politique revisitant l'Affaire Dreyfus, un scandale antisémite de la fin du XIX siècle en France

Le réalisateur Roman Polanski lors d'une séance photo à la projection du film "D'après une histoire vraie" à Paris, le 30 octobre 2017. (Photo AP / François Mori)
Le réalisateur Roman Polanski lors d'une séance photo à la projection du film "D'après une histoire vraie" à Paris, le 30 octobre 2017. (Photo AP / François Mori)

Le film « Joker » de l’Américain Todd Phillips, sur les origines de l’ennemi juré de Batman, a remporté le Lion d’or de la 76e Mostra de Venise, a annoncé samedi le président de la Biennale de Venise, Paolo Barrata.

Le Grand Prix du jury est revenu à « J’accuse » du réalisateur franco-polonais Roman Polanski, thriller politique revisitant l’Affaire Dreyfus, un scandale antisémite de la fin du XIX siècle en France.

La sélection en compétition du film à Venise avait suscité une polémique en raison des poursuites contre le réalisateur aux Etats-Unis pour le viol d’une mineure en 1977.

C’est la femme du réalisateur, l’actrice française Emmanuelle Seigner, qui est venue chercher son prix, se contentant de « remercier le jury » et de dire que Roman Polanski voulait « remercier ses producteurs » et « tous ses acteurs et son équipe technique ».

La Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine est allée à la Française Ariane Ascaride pour « Gloria Mundi » de Robert Guédiguian et celle du meilleur interprète masculin à l’Italien Luca Marinelli pour « Martin Eden » de Pietro Marcello.

L’acteur italien a dédié son prix à « toutes les personnes qui sauvent des gens en mer ».

Rappelant qu’elle venait d’une famille d’immigrés italiens, venus en France pour « fuir la misère », Ariane Ascaride a quant à elle dédié son prix à « ceux qui vivent pour l’éternité au fond de la Méditerranée ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...