‘Nazis gays derrière la Shoah’: le pasteur se présente dans le Massachusetts
Rechercher

‘Nazis gays derrière la Shoah’: le pasteur se présente dans le Massachusetts

Scott Lively, fondateur d'un groupe anti-LGBT classé haineux par la SPLC est en lice aux primaires républicaines des Massachussets

Pastor Scott Lively, candidat républicain au gouvernorat du Massachusetts. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Pastor Scott Lively, candidat républicain au gouvernorat du Massachusetts. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un avocat et pasteur anti-LGBT, ayant dit que les hommes gays ont lancé la Shoah, se présente contre le gouverneur en place du Massachusetts dans la primaire Républicaine de l’état.

Scott Lively a reçu le soutien de 626 des plus 2 000 délégués de la Convention du Parti Républicain du Massachusetss, presque le double du nombre nécessaire pour participer à l’élection.

Lively est l’auteur d’un livre de 1995 intitulé « La Croix Gammée rose » dans lequel il a affirmé que l’Holocauste était coordonné par des hommes gays qui dirigeaient le parti nazi.

Il est le fondateur d’un groupe anti-LGBT, Respecter la Vérité des Ministères, qui est classé comme un groupe d’incitation à la haine par le Centre Juridique de Pauvreté du Sud.

Il sera opposé au gouverneur républicain Charlie Baker à la primaire du 4 septembre, tant qu’il rassemble les 10 000 signatures nécessaires pour la certification du vote, a annoncé Mass Live. Il s’était déjà présenté contre Baker en 2014 en tant qu’indépendant.

Lively a déclaré sur son site internet de campagne que ses opnions sur les LGBT « sont enracinées dans la bible. Je suis profondément préoccupé par ceux qui s’identifient comme des homosexuels, de bisexuels, des transgenres parce que la Bible prévient qu’ils souffriront de grandes douleurs, à la fois physiques et spirituelles. Des observateurs honnêtes peuvent attester que la validité de cet avertissement se retrouve autour de nous ».

Il a dit que « l’avortement est le meurtre intentionnel d’un être humain et devrait être criminalisé ». Dans la section du Deuxième Amendement, il a dit : « Plus il y a d’armes dans les mains des citoyens responsables, plus nous serons protégés de criminels et de toute forme de puissance, étrangère ou interne, qui chercherait à nous dominer ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...