Netanyahu : « Des dizaines » de frappes effectuées contre des transferts d’armes du Hezbollah
Rechercher

Netanyahu : « Des dizaines » de frappes effectuées contre des transferts d’armes du Hezbollah

"Si nous avons appris une chose, c'est que nous devons être capables de nous défendre par nous-mêmes," a déclaré le Premier ministre aux réservistes israéliens

Lors d’une visite d’observation d’un exercice d’entraînement de parachutistes réservistes sur les hauteurs du Golan, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a déclaré aux troupes qu’ « Israël doit pouvoir compter uniquement sur ses propres capacités de défense dans une région de plus en plus dangereuse ».

« Daesh [l’Etat islamique] est ici, juste de l’autre côté de la clôture », a-t-il dit, montrant la frontière avec la Syrie.

« Le Hezbollah est de l’autre côté de la clôture, ici et là, » en Syrie et au Liban, « le Hamas et le Jihad islamique à Gaza et le djihad international et Daesh dans le Sinaï ».

Entourés sur plusieurs fronts par des groupes djihadistes, « nous sommes fiers que dans cette région instable et turbulente du Moyen-Orient, nous ayons réussi à préserver un calme relatif et une sécurité relative dans l’Etat d’Israël », a-t-il ajouté.

« Nous agissons lorsque nous avons besoin d’agir, y compris ici, à travers la frontière, lors de dizaines d’attaques, pour empêcher le Hezbollah d’obtenir des armes qui déstabiliseraient la région. Nous agissons sur d’autres fronts, proches et lointains, mais nous le faisons intelligemment ».

« Si nous devons aller au combat » a-t-il déclaré aux soldats « et cette possibilité se trouve juste devant nous, voilà pourquoi vous êtes ici, c’est parce que nous ne pouvons pas prévenir les dangers existants contre Israël d’une autre manière. »

Il a ajouté : « Ceci est notre pays. Nous devons le protéger, et personne ne va le protéger à notre place. Vous voyez les tremblements de terre autour de nous, et vous voyez les nations et les Etats rasés, et si quelqu’un s’attend à ce qu’on lui vienne en aide, cela ne se produira pas. Si nous avons appris une chose, c’est que nous devons être capables de nous défendre par nous-mêmes ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...