Rechercher

Netanyahu et Erdogan échangent des condoléances après les attentats à Istanbul et Ariel

Le futur Premier ministre et le président turc ont convenu qu''une "nouvelle ère" débutait pour les relations israélo-turques

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Benjamin Netanyahu s'entretient avec le président turc Recep Tayyip Erdogan le 17 novembre 2022. (Crédit : Likud)
Benjamin Netanyahu s'entretient avec le président turc Recep Tayyip Erdogan le 17 novembre 2022. (Crédit : Likud)

Le futur Premier ministre présumé Benjamin Netanyahu et le président turc Recep Tayyip Erdogan se sont entretenus jeudi par téléphone, selon le bureau du porte-parole du Likud, et ont convenu de travailler ensemble pour faire naître « une nouvelle ère » dans les liens entre Ankara et Jérusalem.

Netanyahu a exprimé ses condoléances pour l’attentat à la bombe dans une rue piétonne populaire d’Istanbul qui a fait six morts et des dizaines de blessés. Il a également proposé l’aide d’Israël dans la lutte contre le terrorisme, selon le communiqué.

Erdogan a remercié Netanyahu et lui a présenté ses condoléances pour la récente attaque terroriste meurtrière à Ariel qui a fait trois morts et trois blessés, selon le communiqué.

Cette conversation de 12 minutes intervient une semaine après que le dirigeant turc a envoyé une lettre de félicitations à Netanyahu, affirmant qu’il était convaincu que la coopération entre les puissances de la Méditerranée orientale se poursuivrait « de manière à apporter la paix et la stabilité à notre région ».

En août, les deux pays ont annoncé qu’ils allaient rétablir des relations diplomatiques complètes après leur suspension en 2018.

Les relations entre les deux dirigeants étaient également notoirement acrimonieuses au cours de la dernière décennie.

La coordination renouvelée entre Israël et la Turquie a également été exposée après que les forces de sécurité des deux pays ont travaillé de concert pour empêcher un complot d’assassinat iranien sur le sol turc en juillet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...