Rechercher

Netanyahu et son gouvernement approuvent la formation du cabinet de sécurité

A part Smotrich, Ben Gvir et Deri, tous les ministres siégeant au cabinet appartiennent au Likud de Netanyahu - à l'exception de Dermer, qui est un proche du Premier ministre

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dirige une réunion au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 3 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dirige une réunion au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 3 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Benjamin Netanyahu et son gouvernement de 31 membres ont officiellement approuvé mardi la formation du cabinet de sécurité de 11 membres, un sous-ensemble de ministres de haut-rang qui supervise et qui approuve les mesures sécuritaires et militaires sensibles.

En plus de Netanyahu qui est à la tête du cabinet, ce panel, où le Likud est particulièrement représenté, regroupe le ministre de la Défense Yoav Gallant, le ministre de la Justice Yariv Levin, le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, le ministre de l’Intérieur et de la Santé Aryeh Deri (Shas), le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir (Otzma Yehudit), le ministre des Finances Bezalel Smotrich (HaTzionout HaDatit), le ministre des Affaires stratégiques Ron Dermer, la ministre des Transports Miri Regev, le ministre de l’Énergie Yisrael Katz et le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Avi Dichter, ancien directeur de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

A part Smotrich, Ben Gvir et Deri, tous les ministres siégeant au cabinet appartiennent au parti du Likud de Netanyahu – à l’exception de Dermer, qui est un (très) proche du Premier ministre. Ce qui signifie que même si Smotrich et Ben Gvir auront leur mot à dire dans le processus de décision, Netanyahu conservera son rôle d’arbitre final grâce à la présence de députés qui le suivront très probablement dans ses positionnements.

Mais même si l’influence de Smotrich et de Ben Gvir restera canalisée, le cabinet de sécurité devrait être l’un des plus radicaux de toute l’Histoire d’Israël, à l’image de cette coalition.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.