Netanyahu : le terroriste qui a poignardé la lycéenne sera traduit en justice
Rechercher

Netanyahu : le terroriste qui a poignardé la lycéenne sera traduit en justice

Shuva Malka, 18 ans, est toujours dans un état grave après l'attaque au couteau à Afula par un Palestinien de Cisjordanie

Les services d'urgence sur les lieux d'une attaque au couteau dans la ville d'Afula, le 11 juin 2018. (Crédit : Magen David Adom)
Les services d'urgence sur les lieux d'une attaque au couteau dans la ville d'Afula, le 11 juin 2018. (Crédit : Magen David Adom)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis mardi que le terroriste palestinien qui a gravement blessé une lycéenne lors d’un attentat terroriste au couteau serait traduit en justice.

Le service de sécurité du Shin Bet a déclaré lundi dernier que l’agression à l’arme blanche de Shuva Malka, 18 ans, dans la ville d’Afula, dans le nord du pays, était une attaque terroriste.

« Le peuple juif prie pour le rétablissement de Shuva (fille de Michal) Malka qui a été gravement blessée hier lors d’une attaque à Afula », a tweeté Netanyahu, incluant le nom de la mère de Malka, conformément à la coutume juive quand on prie pour une bonne santé. « Nous allons traduire en justice cet abject terroriste. »

Lundi, Shuva Malka a été poignardé dans la rue à Afula peu avant midi. Son agresseur s’est enfui de la scène, mais a ensuite été blessé par balle et arrêté par les services de sécurité.

Le terroriste a ensuite été identifié comme étant Nour al-Din Shinawi, un Palestinien d’une vingtaine d’années originaire de la ville de Jénine en Cisjordanie, qui était entré en Israël sans permis, a indiqué la police.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu prend la parole au Forum mondial de l’American Jewish Committee (AJC), au Jerusalem Convention Center, le 10 juin 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)

Shuva Malka, qui a été grièvement blessé, a été transporté d’urgence au centre médical HaEmek d’Afula. Mardi, elle était toujours dans un état grave et était soignée à l’unité de soins intensifs de l’hôpital après avoir subi une intervention chirurgicale d’urgence.

Shinawi n’avait pas d’antécédents de participation à des activités terroristes, a dit le Shin Bet. Le service de sécurité a déclaré que les enquêteurs travaillaient encore pour déterminer les motivations exactes.

Le présumé terroriste a été traduit mardi devant un juge du tribunal d’instance de Nazareth afin de le maintenir en détention, a déclaré la police dans un communiqué.

Un juge a accepté la demande de la police et a ordonné le maintien en garde à vue de Shinawi au moins jusqu’au 18 juin.

Il n’a pas assisté à l’audience puisqu’il était à l’hôpital. Des policiers lui ont tiré dans la jambe pendant son arrestation alors qu’il ignorait les injonctions de cesser de courir, a indiqué la police.

Michal (G) et Gabriel Malka, les parents de Shuva Malka, 18 ans, qui a été poignardée lors d’une attaque terroriste présumée et hospitalisée dans un état grave dans la ville d’Afula le 11 juin 2018. (Capture d’écran)

Shuva Malka, de la ville de Migdal Haemek, dans le nord du pays, se rendait à un examen d’instruction civique, lorsque l’agresseur s’est approché, a déclaré sa mère à Hadashot ce lundi.

Michal Malka a déclaré que sa famille attendait maintenant une réponse « sans ambiguïté » de la part du gouvernement pour faire en sorte que les enfants puissent marcher dans les rues en toute sécurité.

Qualifiant la survie de sa fille de « miracle », elle a appelé le public à prier pour son rétablissement complet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...