Netanyahu : Poutine dit que sans moi, Israël et la Russie seraient en guerre
Rechercher

Netanyahu : Poutine dit que sans moi, Israël et la Russie seraient en guerre

Dans une interview à la radio de l'armée, le Premier ministre a insisté sur son bilan économique et diplomatique, et éludé les questions sur ses démêlés avec la Cour suprême

Le président russe Vladimir Poutine avec Benjamin Netanyahu, au Kremlin à Moscou le 11 juillet 2018. (Crédit : AFP/ Pool/Yuri Kadobnov)
Le président russe Vladimir Poutine avec Benjamin Netanyahu, au Kremlin à Moscou le 11 juillet 2018. (Crédit : AFP/ Pool/Yuri Kadobnov)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a accordé mercredi une rare interview aux médias avant la primaire de jeudi, au cours de laquelle il devra battre Gideon Saar.

Netanyahu en a profité pour insister sur ses propres points de discussion et répéter ses remarques passées plutôt que de répondre aux questions qu’on lui posait.

En insistant sur le fait que les réussites d’Israël ces dernières années sont toutes dues à lui personnellement, le Premier ministre affirme dans une interview à la radio de l’armée que le président russe Vladimir Poutine lui a dit que si lui, Netanyahu, n’avait pas été Premier ministre – Israël aurait été en guerre avec la Russie. « C’est uniquement parce que nous nous rencontrons tous les quelques mois que cela a été évité », a-t-il affirmé.

Il a qualifié d’ “absurde” la décision du tribunal russe d’emprisonner l’Israélo-américaine Naama Issachar pour 7,5 ans pour avoir transporté quelques grammes de cannabis en transit à l’aéroport de Moscou, en exprimant l’espoir que Poutine lui accorde une libération conditionnelle.

Netanyahu a éludé des questions comme celle de savoir s’il allait demander à la Knesset de lui accorder l’immunité, et s’il allait continuer à présider le parti du Likud même si la Cour suprême de justice décidait qu’il ne pouvait pas former un gouvernement en raison des accusations criminelles portées contre lui.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...