Netanyahu : Préparez-vous à 1 500 malades graves d’ici la fin de semaine
Rechercher

Netanyahu : Préparez-vous à 1 500 malades graves d’ici la fin de semaine

Le Premier ministre pencherait pour un confinement d'un mois ; il convoquera le cabinet du coronavirus mercredi pour évoquer la réouverture du pays, ses objectifs et ses moyens

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime au cours d'une conférence de presse sur le coronavirus en Israël à son bureau de Jérusalem, le 13 septembre 2020 (Crédit : Alex Kolomiensky/Yedioth Ahronoth via AP, Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime au cours d'une conférence de presse sur le coronavirus en Israël à son bureau de Jérusalem, le 13 septembre 2020 (Crédit : Alex Kolomiensky/Yedioth Ahronoth via AP, Pool)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a mis en garde les hôpitaux israéliens en leur disant qu’ils devaient être prêts à prendre en charge environ 1 500 personnes atteintes par une forme grave de la maladie d’ici la fin de la semaine, alors que les taux d’infection continuent de grimper au sein de l’Etat juif.

Selon la Douzième chaîne, Netanyahu estime que le confinement national pourrait être prolongé et durer environ un mois pour tenter de contenir la nouvelle épidémie qui touche le pays.

Netanyahu a eu une série d’entretiens avant le début de Yom Kippour, dimanche en fin d’après-midi, et il a demandé aux ministères et aux autorités concernées, au sein du gouvernement, de préparer en urgence des plans qui devraient être présentés lors de la réunion du cabinet dit « du coronavirus », mercredi.

Dans un communiqué qui a été diffusé par son bureau, lundi soir, Netanyahu a établi une liste de sujets à débattre. Au sommet des priorités, les préparations du système de santé qui, selon lui, devront prendre en charge environ 1 500 personnes atteintes par une forme grave de la COVID-19 d’ici le 1er octobre.

Le nombre de personnes gravement atteintes par la COVID-19 était de 763 dans la soirée de lundi, selon les chiffres diffusés par le ministère de la Santé.

Membres de l’équipe hospitalière de l’unité de coronavirus de l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, le 23 septembre 2020. (Nati Shohat/Flash90)

Le cabinet du coronavirus discutera également des objectifs à atteindre et des indicateurs qui permettront à Israël de sortir, petit à petit, de ce second confinement national. Il abordera aussi la question des progrès des vaccins et de l’achat et de l’utilisation de tests de dépistage rapides.

Les ministres évoqueront le respect par les Israéliens des règles mises en place par le gouvernement dans le cadre du bouclage du pays, et ils pourraient envisager l’augmentation des amendes et le durcissement des sanctions à l’encontre des récalcitrants.

Le cabinet débattra aussi de l’usage d’outils numériques pour combattre la pandémie, ainsi que d’une campagne sur le port du masque et l’adhésion aux directives de distanciation sociale.

Egalement en chantier, des entretiens sur le système éducatif et sur le retour des élèves dans les classes, ainsi que des programmes d’aides en direction des personnes âgées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...