Netanyahu présente ses vœux aux communautés druze et musulmane
Rechercher

Netanyahu présente ses vœux aux communautés druze et musulmane

En ce jour de l'Aid al-Adha, le Premier ministre a tenu à rappeler l'importance des Druzes et à rassurer les Musulmans

Des milliers de Palestiniens prient à l'extérieur de la mosquée d'Al-Aqsa, au sommet du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, lors de la fête musulmane de l'Aïd Al-Adha en octobre 2014. (Crédit : Sliman Khader / FLASH90)
Des milliers de Palestiniens prient à l'extérieur de la mosquée d'Al-Aqsa, au sommet du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, lors de la fête musulmane de l'Aïd Al-Adha en octobre 2014. (Crédit : Sliman Khader / FLASH90)

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a souhaité « la paix entre les religions » et a tenté de rassurer les Musulmans en insistant sur le maintien du status quo en vigueur sur le mont du Temple dans son communiqué à la communauté musulmane pour l’Aid al-Adha.

« Citoyens musulmans d’Israël et membres de la foi islamique dans le monde entier, je tiens à vous souhaiter à tous un : ‘Aid Mabruk’. Je souhaite que cette année sera celle de la paix entre les religions. Je voudrais que vous sachiez qu’Israël maintient le status quo sur le mont du Temple. Israël protège les Lieux saints de toutes les religions. Ne vous laissez pas égarer par l’incitation [à la violence], l’incitation sauvage qui est sans fondement. Nous respectons toutes les religions ».

Netanyahu a souligné les similitudes entre l’Aid al-Adha et Yom Kippour et s’est engagé à « continuer à prendre les mesures pour améliorer la situation de la communauté druze » dans le message qu’il leur est adressé à l’occasion de l’Aid al-Adha.

« Mes frères et sœurs, membres de la communauté druze en Israël et dans la région, je voudrais vous souhaiter à tous de joyeuses fêtes à l’occasion de l’Aïd al-Adha. ‘Aid Mabruk vainato Bachir’. Je sais que cette fête, pour vous, est très similaire à nos fêtes, à Yom Kippour, pour le repentir des péchés, pour passer du temps avec sa famille, faire le bien pour ses compatriotes ».

« Ceci est un autre élément dans les relations étroites entre nous. Je tiens à vous dire que nous allons continuer à prendre des mesures pour améliorer la situation de la communauté druze. Nous voulons combler les lacunes. Nous vous considérons comme une partie intégrante de l’Etat d’Israël, partenaires dans tout. Une heureuse fête à vous tous ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...