Netanyahu retiré de la liste espagnole des criminels de guerre présumés
Rechercher

Netanyahu retiré de la liste espagnole des criminels de guerre présumés

Six autres politiciens israéliens ont également été retirés suite au même jugement

Le Mavi Marmara, navire turc participant à la flottille pour Gaza, visant à briser le blocus maritime imposé par Israël, en mai 2010. (Crédit : CC BY Free Gaza Mouvement/Flickr)
Le Mavi Marmara, navire turc participant à la flottille pour Gaza, visant à briser le blocus maritime imposé par Israël, en mai 2010. (Crédit : CC BY Free Gaza Mouvement/Flickr)

Les juges espagnols responsables des affaires internationales ont annulé l’enregistrement du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur la liste des suspects de crimes de guerre, annonçant qu’il s’agissait d’une erreur juridictionnelle.

Le quotidien El Diario a annoncé ce récent jugement par deux juges de la cour nationale d’Espagne qui portait sur Netanyahu et six autres Israéliens, qu’un juge de la même cour avait signalé à la police le mois dernier comme des personnes d’intérêt en connexion avec une plainte de 2010 concernant l’incident du Mavi Marmara.

En novembre, le juge José de la Mata a ordonné à la police d’ajouter Netanyahu et six autres politiciens israéliens ; Ehud Barak, Avigdor Liberman, Moshe Yaalon, Eli Yishai, Benny Begin et Eliezer Marom.

La police devait informer de la Mata en cas d’arrivée dans un territoire sous juridiction espagnole de l’une des sept personnes signalées.

De la Mata aurait alors demandé aux autorités de les placer en détention, de les arrêter ou de les inculper.

Mais dans une annonce à la police, un jury de deux hommes de la cour nationale dont l’autorité supplante celle de de la Mata a ordonné que les Israéliens soient retirés des registres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...