Rechercher

Netanyahu tente d’enregistrer une réunion avec des sénateurs US et se fait rabrouer

L'ancien Premier ministre aurait tenté de filmer la réunion à huis clos portant sur l'Iran, une question de protocole, selon son équipe, qui assure qu'il n'y a pas eu de scandale

Le chef de l'opposition Benjamin Netanyahu rencontre des sénateurs américains, dont Lindsey Graham et Bob Menendez, à Jérusalem le 5 septembre 2022. (Crédit : Via Twitter, utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le chef de l'opposition Benjamin Netanyahu rencontre des sénateurs américains, dont Lindsey Graham et Bob Menendez, à Jérusalem le 5 septembre 2022. (Crédit : Via Twitter, utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a cherché à filmer et à enregistrer une réunion à huis clos avec des sénateurs et des diplomates américains en visite cette semaine, mais les responsables américains lui ont dit d’éteindre l’équipement s’il voulait que la réunion se poursuive, selon un reportage publié mercredi.

Deux personnes anonymes au courant de l’incident de lundi ont déclaré à Walla news que le groupe de sénateurs démocrates et républicains, ainsi que l’ambassadeur américain en Israël Tom Nides, sont entrés dans la salle pour une réunion qui devait porter sur l’accord nucléaire potentiel avec l’Iran.

Lorsqu’ils sont entrés, ils ont vu un membre du personnel de Netanyahu activer une caméra vidéo.

Nides a également remarqué un petit microphone attaché à la veste de Netanyahu, et a demandé à l’ancien Premier ministre pourquoi il portait cet appareil. Netanyahu a tenté de balayer la question de Nides, répondant « ce n’est rien », selon le reportage.

Les sénateurs américains dont Lindsey Graham et Bob Menendez (au centre) lors d’une conférence de presse à Jérusalem le 5 septembre 2022. (Crédit ; Jeremy Sharon)

Selon les sources, le sénateur Lindsey Graham a exigé que tous les appareils d’enregistrement soient retirés de la salle avant que la réunion ne puisse commencer.

La raison pour laquelle Netanyahu a cherché à enregistrer la réunion n’est pas claire, mais ces dernières semaines, il a intensifié ses protestations publiques contre un éventuel accord nucléaire, et Walla a supposé qu’il cherchait peut-être à obtenir du contenu vidéo pour sa campagne.

Le bureau de Netanyahu a minimisé l’incident, déclarant à Walla que, selon le protocole, toutes les réunions avec l’ancien Premier ministre sont documentées, et insistant sur le fait qu’il n’y a pas eu de scandale lors de la réunion. « La demande a été honorée et la caméra a été retirée. »

Le groupe américain faisait partie d’une délégation sénatoriale bipartisane en Israël, qui est dirigée par le sénateur Graham de Caroline du Sud (républicain) et comprend les sénateurs républicains Cindy Hyde-Smith du Mississippi, Marsha Blackburn du Tennessee, Cynthia Lummis du Wyoming, le représentant Ronny Jackson du Texas, ainsi que le comité des relations étrangères du Sénat Robert Menendez, un démocrate.

Cette visite s’inscrit dans un contexte de craintes des responsables israéliens quant à l’imminence de l’accord sur le nucléaire iranien.

Mais mercredi, le site jumeau en hébreu du Times of Israel, Zman Yisrael, a rapporté que l’accord n’était plus d’actualité pour le moment après que l’Iran a formulé de nouvelles exigences que Washington refuse d’accepter.

L’accord nucléaire qui a été négocié depuis l’entrée de Biden à la Maison Blanche en janvier 2021 se concentrait sur la suppression des sanctions contre l’Iran en échange de la limitation de la capacité de Téhéran à atteindre la capacité de fabriquer une arme nucléaire.

L’ambassadeur américain en Israël Tom Nides (à gauche) et le président de l’opposition Benjamin Netanyahu se rencontrent à la Knesset le 9 décembre 2021. (Crédit : Ambassade des États-Unis en Israël)

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...