Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Gallant : Israël commence à « voir les effets de l’opération Rafah » sur le Hamas

Netanyahu va rencontrer les maires du nord du pays - une première en 4 mois ; Jake Sullivan, haut-conseiller de Biden, arrive en Arabie saoudite avant une visite en Israël, rencontrant le prince héritier ; Des centaines de personnes manifestent contre Israël lors d'un rassemblement consacré à la "Nakba" à Washington

  • Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie de Yom HaZikaron à la Knesset de Jérusalem, le 12 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie de Yom HaZikaron à la Knesset de Jérusalem, le 12 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Des Palestiniens prennent d'assaut des camions chargés d'aide humanitaire venus par la nouvelle jetée temporaire construite au large de la côte de Gaza par les États-Unis, dans le centre de la bande, le 18 mai 2024. (Crédit : AP Photo/Abdel Kareem Hana)
    Des Palestiniens prennent d'assaut des camions chargés d'aide humanitaire venus par la nouvelle jetée temporaire construite au large de la côte de Gaza par les États-Unis, dans le centre de la bande, le 18 mai 2024. (Crédit : AP Photo/Abdel Kareem Hana)
  • Des activistes anti-israéliens écrivent "Boycott Israël" sur une fenêtre pendant une manifestation dénonçant la guerre à Gaza à Pampelune, dans le nord de l'Espagne, le 18 mai 2024. (Crédit : AP Photo/Alvaro Barrientos)
    Des activistes anti-israéliens écrivent "Boycott Israël" sur une fenêtre pendant une manifestation dénonçant la guerre à Gaza à Pampelune, dans le nord de l'Espagne, le 18 mai 2024. (Crédit : AP Photo/Alvaro Barrientos)
  • Des manifestants pro-palestiniens marquent la Nakba à New York City, le 18 mai 2024. (Crédit : John Lamparski / AFP)
    Des manifestants pro-palestiniens marquent la Nakba à New York City, le 18 mai 2024. (Crédit : John Lamparski / AFP)
  • Des manifestants anti-gouvernement aux abords de la Kirya, à Tel Aviv, le 18 mai 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
    Des manifestants anti-gouvernement aux abords de la Kirya, à Tel Aviv, le 18 mai 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
  • Une image par satellite montre un navire transportant des aides vers la jetée temporaire construite par les États-Unis au large de la côte de Gaza, le 18 mai 2024. (Crédit :  Image par satellite ©2024 Maxar Technologies / AFP)
    Une image par satellite montre un navire transportant des aides vers la jetée temporaire construite par les États-Unis au large de la côte de Gaza, le 18 mai 2024. (Crédit : Image par satellite ©2024 Maxar Technologies / AFP)

Alertes à la roquette dans les localités proches de la frontière avec Gaza

Les sirènes d’alerte retentissent dans les localités proches de la frontière avec la bande de Gaza, avertissant de l’arrivée de missiles.

Les sirènes retentissent à Saad, Zimrat, Shuva et Nahal Oz.

Khamenei : « aucune perturbation des affaires de l’État »

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, s'exprimant lors d'une cérémonie, à Téhéran, le 1er mai 2024. (Crédit : KHAMENEI.IR/AFP)
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, s'exprimant lors d'une cérémonie, à Téhéran, le 1er mai 2024. (Crédit : KHAMENEI.IR/AFP)

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, affirme qu’il n’y aura
« aucune perturbation des affaires de l’État », rapportent les médias d’État iraniens, alors que l’on ne sait pas si le président et le ministre des Affaires étrangères du pays sont en vie, après que l’hélicoptère dans lequel ils voyageaient s’est écrasé il y a quelques heures.

L’agence de presse gouvernementale IRNA rapporte que Khamenei prie pour la sécurité du président iranien Ebrahim Raïssi.

Des opérations de recherche et de sauvetage sont en cours après qu’un des trois hélicoptères d’un convoi officiel iranien s’est écrasé dans un terrain montagneux par mauvais temps.

Tsahal : Un drone se dirigeant vers Israël depuis le Liban abattu

Un drone se dirigeant vers Israël depuis le Liban a été abattu par des avions de chasse il y a peu de temps, indique l’armée israélienne.

Lors de cette attaque, des sirènes ont retenti dans plusieurs localités du nord d’Israël, à proximité de la frontière libanaise.

Gallant : Israël commence à « voir les effets de l’opération Rafah » sur le Hamas

Le ministre de la Défense Yoav Gallant rencontrant des soldats de l’unité d’élite 8 200, sur l'une des bases de l'unité du Corps de Collecte de Renseignements, le 19 mai 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant rencontrant des soldats de l’unité d’élite 8 200, sur l'une des bases de l'unité du Corps de Collecte de Renseignements, le 19 mai 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, s’adressant à des soldats de l’unité d’élite 8 200 du Corps de Collecte de Renseignements, déclare qu’Israël commence à « voir les effets de l’opération Rafah » sur le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Nous devons continuer à attaquer là où l’ennemi ne se défend pas et à se défendre là où il prévoit d’attaquer », ajoute-t-il, dans des remarques fournies par son bureau.

Des sirènes retentissent au nord pour la 2e fois avertissant de l’infiltration présumée de drones

Des sirènes retentissent pour la deuxième fois en une heure dans les villes et villages du nord du pays, près de la frontière avec le Liban.

Les sirènes retentissent dans des communautés largement évacuées, notamment Tel Haï, Kiryat Shmona, Misgav Am, Margaliot, Maayan Baruch, Manara, Metula, Kfar Yuval, Kfar Giladi et Beit Hillel.

Tsahal : Des avions de combat frappent un bâtiment du sud-Liban utilisé par le Hezbollah

Des avions de combat israéliens ont frappé un bâtiment dans le sud du Liban, à Maroun al-Ras, où des éléments du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah ont été repérés, indique l’armée israélienne.

Tsahal précise que les soldats de la 869e unité du Corps de Collecte de Renseignements ont repéré les terroristes près de l’immeuble, connu pour être utilisé par le groupe terroriste chiite libanais.

Plus tôt, une dizaine de roquettes ont été tirées depuis le Liban sur les zones de Malkia et du mont Dov, à la frontière.

L’armée affirme qu’il n’y a pas de blessés et qu’elle a bombardé les sites de lancement avec de l’artillerie.

Des sirènes retentissent au nord avertissant de l’infiltration présumée de drones

Des sirènes retentissent avertissant de l’infiltration présumée de drones dans les communautés du nord, près de la frontière avec le Liban.

Les sirènes peuvent être entendues dans des villes largement évacuées, notamment Rehaniya, Alma, Kerem Ben Zimra, Yiron, Dalton, Baram, la zone industrielle de Ramat Dalton et Avivim.

Tsahal abat un chef du Hamas dans le nord de Gaza

Un haut responsable du Hamas au sein de l’unité d’approvisionnement du groupe terroriste palestinien a été tué lors d’une frappe aérienne dans la bande de Gaza samedi, indique l’armée israélienne.

Selon Tsahal, Azmi Abu Daqqa était impliqué dans la contrebande d’armes et de fonds pour le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza.

La frappe aérienne a été menée sur la base de renseignements fournis par le Directorat des Renseignements militaires, précise l’armée.

Des images de la frappe sont diffusées.

Des dizaines d’autres cibles du Hamas ont été frappées à travers la bande de Gaza au cours de la journée écoulée, dont deux commandants de « niveau tactique » qui s’apprêtaient à attaquer les soldats israéliens dans la région de Rafah, ajoute Tsahal.

Tsahal saisit des caches d’armes, dont un drone et des RPG, à Jabaliya

Armes et équipements militaires saisis par les troupes de l’armée israélienne, à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, sur une image diffusée le 19 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Armes et équipements militaires saisis par les troupes de l’armée israélienne, à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, sur une image diffusée le 19 mai 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Les troupes opérant dans le nord de Gaza, à Jabaliya, ont découvert plusieurs caches d’armes, incluant des fusils d’assaut, des mortiers et des drones, indique l’armée israélienne.

Tsahal précise que les troupes ont également découvert des lance-roquettes et un site de fabrication d’armes dans la zone.

Toujours à Jabaliya, l’armée indique que les troupes de la 636e unité du Corps de Collecte de Renseignements ont repéré une cellule armée de RPG (lance-roquettes individuels) , et ont dirigé une frappe aérienne à leur encontre.

Les combats au « cœur de Jabaliya » sont menés par la 7ème brigade du Corps Blindé Mécanisé, et l’armée indique que les forces blindées sont engagées dans des batailles « intenses » avec le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la région.

Le Palestinien qui a tenté de commettre une attaque terroriste au cri « Allah akbar » était armé d’un tournevis – Police

La scène d'une tentative d'attaque à l'arme blanche à un poste de contrôle, à proximité d'Abou Dis, le 19 mai 2024. (Crédit : Police israélienne)
La scène d'une tentative d'attaque à l'arme blanche à un poste de contrôle, à proximité d'Abou Dis, le 19 mai 2024. (Crédit : Police israélienne)

La police indique que le suspect palestinien qui a tenté de commettre une attaque à l’arme blanche à un poste de contrôle près d’Abou Dis était armé d’un « objet pointu », vraisemblablement un tournevis.

Le suspect a dégainé l’objet et a couru vers les officiers en criant « Allah akbar » (« Dieu est grand » en arabe), avant d’être abattu, précise la police.

Des sirènes retentissent au nord avertissant de l’infiltration présumée de drones

Des sirènes avertissant d’une attaque présumée de drones retentissent dans plusieurs localités proches de la frontière septentrionale.

Ces localités ont été en grande partie évacuées depuis que le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah a commencé à lancer des attaques contre des localités et des positions militaires le 8 octobre, affirmant le faire pour soutenir Gaza dans le cadre de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas qui s’y déroule.

Le Palestinien, qui a tenté de commettre une attaque à l’arme blanche à un checkpoint, a été abattu – police

Des agents de la police des frontières tirent sur un terroriste palestinien qui aurait tenté de commettre une attaque au couteau à un poste de contrôle près de la ville d’Abou Dis, en Cisjordanie, à la périphérie de Jérusalem.

Selon la police, le suspect est arrivé au checkpoint dit du Kiosque, près d’Abou Dis, a sorti un couteau et a tenté de poignarder les agents qui s’y trouvaient.

Les agents de la police des frontières opérant au poste de contrôle ont riposté, « neutralisant » le suspect, selon la police.

Aucun autre blessé n’est à déplorer dans cette attaque.

Tsahal : Une roquette tirée de Gaza sur Sderot a été interceptée par le Dôme de fer

Une roquette lancée depuis le nord de la bande de Gaza sur la ville de Sderot, dans le sud du pays, a été interceptée par le système de défense anti-missile « Dôme de fer », indique l’armée israélienne.

Aucun blessé ni dégât n’a été signalé.

Sderot a fait l’objet d’attaques répétées à la roquette au cours de la semaine dernière, alors que Tsahal mène des opérations contre le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la région de Jabaliya, au nord de la bande de Gaza.

Netanyahu va rencontrer les maires du pays pour la première fois depuis quatre mois

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie de Yom HaZikaron à la Knesset de Jérusalem, le 12 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie de Yom HaZikaron à la Knesset de Jérusalem, le 12 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait rencontrer les responsables des municipalités du nord d’Israël pour la première fois depuis presque quatre mois, a annoncé la presse israélienne.

Depuis le 8 octobre, les forces dirigées par le Hezbollah ont attaqué quasi-quotidiennement les communautés et les postes militaires situés le long de la frontière. Elles affirment que ces frappes viennent en signe de solidarité avec les Palestiniens de Gaza, dans un contexte de guerre opposant Israël au Hamas dans la bande.

En résultat, ce sont environ 60 000 Israéliens des communautés du nord qui ont été évacués et qui vivent dans des logements financés par le gouvernement dans tout le pays. Des milliers de plus ont été temporairement déplacés mais ils ont depuis commencé à retourner chez eux.

Les politiciens de l’opposition appellent Netanyahu à annoncer que les résidents du nord d’Israël seront en mesure de retourner dans leurs habitations à l’horizon du 1er septembre, pour le début de la prochaine année scolaire, et le ministre du cabinet de guerre, Benny Gantz, a déclaré samedi soir que cette condition devait être respectée si le Premier ministre devait souhaiter qu’il se maintienne au gouvernement.

Alerte à la roquette dans les communautés du sud

Les sirènes retentissent à Sderot, Ibim et Nir Am, avertissant de l’arrivée d’un tir de roquette.

Il s’agit de la deuxième salve de roquettes en provenance de Gaza sur les villes frontalières du sud ce matin.

Washington : Des centaines de manifestants anti-Israël lors d’un rassemblement de la « Nakba »

Un homme portant un keffieh regardant le Capitole américain lors d'un rassemblement pro-palestinien et anti-Israël, sur le National Mall, à Washington, le 18 mai 2024. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP)
Un homme portant un keffieh regardant le Capitole américain lors d'un rassemblement pro-palestinien et anti-Israël, sur le National Mall, à Washington, le 18 mai 2024. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP)

Des centaines de manifestants se rassemblent à proximité du Capitole à Washington pour protester contre Israël et commémorer la « Nakba » – ou « catastrophe », terme arabe désignant le déplacement des Arabes lors de la création de l’État d’Israël et de la Guerre d’Indépendance en 1948.

Des appels sont lancés en faveur des Palestiniens et de la fin immédiate de l’incursion militaire israélienne contre le Hamas à Gaza, lancée à la suite de l’assaut barbare du groupe terroriste palestinien le 7 octobre.

Les mots « Pas de paix sur une terre volée » et « Mettez fin aux tueries, arrêtez le crime/Israël hors de Palestine » résonnent dans la foule.

Les manifestants concentrent également leur colère sur le président américain Joe Biden pour son soutien à Israël.

« Biden Biden, tu verras/le génocide est ton héritage », clament-ils. Le président démocrate était en visite à Atlanta samedi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.