Israël en guerre - Jour 284

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Nevo Arad, 25 ans : Un « brillant » étudiant en ingénierie de l’eau

Assassiné lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Nevo Arad, assassiné lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Facebook)
Nevo Arad, assassiné lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Facebook)

Nevo Arad, 25 ans, originaire du kibboutz Saad, a été assassiné par des terroristes palestiniens du Hamas lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre.

Il a été considéré comme disparu pendant une semaine, jusqu’à ce que son corps soit identifié, et il a été enterré le 15 octobre au kibboutz Beit Kama. Il avait participé à la rave-party avec son ami Ziv Shapira, qui a également été tué.

Nevo laisse derrière lui ses parents, Meirav et Ronen, et ses trois jeunes frères et sœurs.

Nevo devait entamer sa quatrième et dernière année d’études au Kinneret College, où il étudiait l’ingénierie de l’industrie de l’eau.

Ran Suckeveriene, directeur du Département d’ingénierie de l’industrie de l’eau, a déclaré à Ynet que « Nevo était mon assistant de recherche dans le cadre d’un projet de recherche innovant et révolutionnaire, et j’ai appris à connaître un étudiant travailleur, entreprenant et brillant, avec lequel c’était un plaisir de travailler ».

Suckeveriene a noté que Nevo était un étudiant actif qui donnait également des cours particuliers à des adolescents de la région, et « malheureusement, il n’a jamais appris qu’il avait reçu le ‘prix présidentiel’ pour ses réalisations au cours de l’année universitaire précédente ».

Fin janvier, sa famille a repris le flambeau en sa mémoire.

Son amie proche, Rebecca Corcos, a écrit sur Instagram à propos de « mon ami, notre complice, à quel point j’étais privilégiée, à quel point nous étions tous privilégiés – tu étais le partenaire idéal pour toutes les expériences. Et j’ai eu de la chance, nous avons vécu tant de choses ensemble ».

« Tu étais une source d’inspiration pour moi et pour tous ceux qui t’ont connu, j’en suis certaine », a écrit Corcos.

« Tu étais si attentionné mais aussi le plus libre qui soit, tu faisais les choses d’une manière si parfaite que c’en était agaçant (…). Je ne sais pas vraiment comment nous allons continuer à partir d’ici, comment nous allons recoller les morceaux au milieu de tout et après tout. Chaque respiration est suffocante et s’accompagne d’un million de petits poignards dans chaque cellule du corps, le cœur a du mal à tenir. »

Sa cousine, Nofar Ederi, a raconté qu’elle s’était rendue sur le site du massacre quelques mois plus tard et que ZAKA avait dit à la famille que « tu étais le seul, la seule personne dans toute cette zone, et que d’une certaine manière, c’était toi qu’ils avaient trouvé ».

« Lors de la shiva [semaine de deuil traditionnelle], j’ai dit à mes sœurs que tu avais certainement été assassiné parce que tu t’étais arrêté pour aider quelqu’un qui avait eu besoin de toi, et ce n’est que récemment que nous avons compris que, lorsque tu as fui les terroristes, tu as aidé un étranger qui était blessé. Tu lui as sauvé la vie, Nevo. Il est vivant et il sait que c’est grâce à toi. »

Sa sœur, Adva Arad, a écrit sur Instagram que Nevo était « la meilleure personne que la plupart d’entre nous aient jamais rencontrée dans la vie ».

« Nevo est un gars dont le seul désir était de faire du bien aux autres, et pas de manière cliché, c’était vraiment sa motivation », a-t-elle écrit.

« Les mots ne suffisent pas à décrire notre bien-aimé, une personne qui a vécu sa vie pleinement, qui a voyagé, fait la fête, étudié et vu le monde. Un homme doté d’une intelligence émotionnelle et de sagesse. »

« Un homme de valeurs, humble et modeste, qui s’est beaucoup investi dans l’environnement et qui était très écologique et très conscient de ce qui l’entourait. Avant de mourir, il a dit : ‘Je veux laisser une trace dans le monde’ – et il a laissé une trace énorme dans chacun d’entre nous. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.