New Jersey/Religion: une loi contre les exemptions de vaccination rejetée
Rechercher

New Jersey/Religion: une loi contre les exemptions de vaccination rejetée

Le Sénat n'a pas obtenu assez de voix pour faire avancer la mesure auprès de l'Assemblée générale et du gouverneur

Un flacon de vaccin contre la rougeole. 'Crédit :Manjurul via iStock)
Un flacon de vaccin contre la rougeole. 'Crédit :Manjurul via iStock)

JTA — Un projet de loi qui aurait mis un terme à une politique permettant aux parents du New Jersey de ne pas faire vacciner leurs enfants sur la base de croyances religieuses, tout en les inscrivant à l’école, a été bloqué au Sénat de l’État.

Le Sénat n’a pas obtenu assez de voix pour faire avancer la mesure auprès de l’Assemblée générale et du gouverneur, il n’y a donc pas eu de vote lundi – il s’agissait de la dernière occasion de faire passer le projet de loi avant la fin de la session législative de deux ans.

Le projet de loi incluait une exception pour les écoles privées, qui pouvaient décider d’elles-mêmes d’accepter ou non les élèves non vaccinés. L’exception a été approuvée comme amendement jeudi.

La sénatrice de l’État Loretta Weinberg, une démocrate et partisane du texte, a fait savoir que le Sénat représenterait une nouvelle version à la session 2020-21.

Loretta Weinberg, sénatrice de l’Etat du New Jersey, s’exprime après avoir été intronisée en tant chef de la majorité, le 9 janvier 2018 à Trenton, New Jersey. (AP Photo/Julio Cortez)

Environ 2,3 % des élèves de crèches et 1,7 % des élèves de CP du New Jersey ont eu recours aux exemptions religieuses pour l’année scolaire 2018-2019, selon le département de santé du New Jersey.

Agudath Israel of America comptait parmi les organisations qui ont fait pression contre le projet de loi.

Une femme se fait vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole au centre de santé de Rockland County à Pomona, New York, le 27 mars 2019. (Seth Wenig/AP)

Une large épidémie de rougeole s’est répandue dans la ville de New York à partir d’octobre 2018 et s’est terminée en septembre 2019.

New York compte parmi les quatre États ayant limité ou annulé les exemptions de vaccination sur la base de convictions religieuses, selon le New York Times.

« Alors que le taux de vaccination baisse et que les épidémies de maladies évitables augmentent, je suis déçue que nous n’ayons pas pu faire approuver cette loi fondamentale », a regretté Loretta Weinberg dans un communiqué.

Elle a ajouté : « Même si je comprends l’enthousiasme des personnes opposées [à la loi], fondamentalement, ce n’est pas un choix personnel et, dans une société, c’est le devoir du personnel de santé de travailler ensemble pour protéger ceux qui ne peuvent pas le faire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...