Rechercher

New York : enquête sur le vandalisme d’une hanoukkia dans le Queens

La gouverneure Kathy Hochul condamne un "acte inquiétant" et déclare que "les New-Yorkais juifs doivent pouvoir célébrer Hanoukka sans être soumis à des actes de haine antisémite"

Illustration : Des personnes passent devant une grande menorah parrainée par le Lubavitcher Center, lors de la célébration de Hanoukka à Philadelphie, le 18 décembre 2009. (AP Photo/Matt Rourke)
Illustration : Des personnes passent devant une grande menorah parrainée par le Lubavitcher Center, lors de la célébration de Hanoukka à Philadelphie, le 18 décembre 2009. (AP Photo/Matt Rourke)

New York Jewish Week via JTA – Après qu’une grande hanoukkia publique a été renversée en pleine la rue dans le Queens, la gouverneure de New York, Kathy Hochul, a demandé à la Hate Crimes Task Force de la police d’État américaine d’enquêter sur l’incident.

« Les New-Yorkais juifs devraient pouvoir célébrer Hanoukka sans être victimes d’actes de haine antisémite », a tweeté Mme Hochul mardi soir, qualifiant les dégâts d’ « acte inquiétant contre nos voisins juifs ».

La hanoukkia a été renversée à Hollis Hills, un quartier résidentiel du Queens, au cours du week-end. Le rabbin Habad Yerachmiel Zalmanov, qui l’a érigée, a appelé la police après avoir constaté les dégâts, selon le New York Daily News. La police est intervenue samedi.

Une hanoukkia similaire au même coin de rue, à l’angle de l’Union Turnpike et de la 220e rue, a été renversée deux fois en 2014, et aucune arrestation n’avait alors été effectuée pour ces incidents.

Les élus ont condamné les dégâts, qui, selon le député de confession juive David Weprin, ont brisé la plupart des lumières de la hanoukkia.

« Je condamne cet acte de vandalisme détestable alors que la communauté juive célèbre Hanoukka », a déclaré dans un communiqué la représentante Grace Meng, qui officie dans le quartier. « Nous ne tolérerons pas ce comportement dégoûtant et lâche, et nous devons continuer à dénoncer ces crimes. Les responsables doivent être traduits en justice. »

L’organisation Habad a déclaré que ses rabbins ont érigé 15 000 hanoukkiot publiques dans le monde entier cette année. Ces hanoukkiot, ainsi qu’un plus petit nombre érigé par d’autres confessions ou par des responsables non juifs cherchant à créer des affichages équitables, subissent régulièrement des actes de vandalisme pendant Hanoukka, y compris l’année dernière qui a vu plusieurs attaques contre des hanoukkiot et des Juifs pendant la fête.

L’incident du Queens a eu lieu peu après que deux enfants et un adolescent juifs ont été agressés dans les rues de Brooklyn au cours du week-end. L’unité des crimes de haine de la police de New York enquête sur ces incidents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...