New York: Un individu brûlé par des pétards, parmi d’autres attaques antisémites
Rechercher

New York: Un individu brûlé par des pétards, parmi d’autres attaques antisémites

Des clients attablés à un restaurant ont été attaqués; hausse des crimes antisémites avec l'opération Gardien des murs contre le Hamas

Les partisans de la marche palestinienne à New York, le 20 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Craig Ruttle)
Les partisans de la marche palestinienne à New York, le 20 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Craig Ruttle)

NEW YORK (JTA) — Une personne a été brûlée quand deux pétards ont été jetés d’une voiture lors d’une altercation anti-sioniste dans un quartier d’affaires à forte population juive de New-York, selon la police.

L’agression a eu lieu jeudi soir, alors que le groupe terroriste palestinien du Hamas et Israël avaient instauré un cessez-le-feu qui a pris effet dans la nuit.

Des vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux semblent avoir montré d’autres altercations physiques entre manifestants pro-israéliens et pro-palestiniens à New York City, jeudi.

Selon l’ADL (Anti-Defamation League), il y a eu une augmentation de l’antisémitisme aux Etats-Unis en ligne et sur le terrain, pendant le conflit qui a été l’occasion d’importantes manifestations pro-palestiniennes et pro-israéliennes dans tout le pays. L’ADL avait enregistré 193 incidents antisémites dans la semaine qui a suivi le début du conflit, contre 131 la semaine précédente.

L’ADL a noté qu’il y a eu « de nombreuses informations portant sur des attaques antijuives » dans la ville, jeudi soir, et que l’organisation était en contact avec la police et avec le FBI.

Ces graves agitations, à New York City, ont eu lieu à peu près au même moment qu’une manifestation pro-israélienne survenue à New York City, qui a également attiré des contre-manifestants pro-palestiniens. Elle a eu lieu à Diamond District, une rue du centre-ville de Manhattan qui compte de nombreuses entreprises appartenant à des Juifs.

Dans deux vidéos postées jeudi sur Twitter, un groupe d’hommes portant les couleurs palestiniennes peuvent être vus en train de hurler « p*tain de sionistes » tout en agitant le drapeau palestinien. A la fin de l’une de ces séquences, un individu semble allongé au sol.

Plus tard dans la vidéo, un Propalestinien bouscule un homme. Des Propalestiniennes, portant le voile, marchent ensuite dans le milieu de la rue, guidées par la police.

Dans une autre vidéo brève, tournée sur la 47e Rue, on entend le bruit d’une explosion, accompagnée par un éclair de lumière et de la fumée, dans le cadre d’une bousculade. La chronologie des deux vidéos est indéterminée.

Des altercations avec les manifestants propalestiniennes ont eu lieu dans plusieurs parties de la ville. Les clients d’un restaurant ont, entre autres, été victimes d’agressions.

Le département de la police de New York a indiqué à la JTA que des feux d’artifice avaient été lancés depuis une voiture et qu’une personne avait été légèrement brûlée. L’équipe chargée des enquêtes sur les incendies et des enquêteurs examinent actuellement ces incidents.

Le consulat israélien à New York a fait savoir, vendredi, que la vague de manifestations avait été plus violente que ce qui avait pu être vu jusque-là dans le secteur, même lorsque les tensions étaient élevées.

« Les manifestations sont plus importantes, plus toxiques et malheureusement plus violentes. Il y a un lien direct entre l’agenda établi par le Hamas, qui s’est juré de détruire Israël, et les slogans des manifestations qui sapent la légitimité de l’État-nation d’Israël », a déploré le consulat dans une déclaration.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...