Norvège : L’envoyé israélien fustige un dessin « antisémite » de Netanyahu
Rechercher

Norvège : L’envoyé israélien fustige un dessin « antisémite » de Netanyahu

Schutz a réclamé des excuses à Dagbladet. Netanyahu apparaît sous la forme d'une croix gammée, poussant un Druze d'un banc sur lequel est écrit "Pour les blancs seulement"

L'ambassadeur israélien en Norvège  Raphael Schutz (Capture d'écran : YouTube)
L'ambassadeur israélien en Norvège Raphael Schutz (Capture d'écran : YouTube)

L’ambassadeur israélien en Norvège a appelé un quotidien du pays à présenter ses excuses et à supprimer une caricature publiée mardi qui, selon lui, est antisémite.

Ce dessin, apparu dans le journal Dagbladet, présente le Premier ministre Benjamin Netanyahu, dont le corps a la forme d’une croix gammée, poussant un membre de la communauté druze israélienne d’un banc sur lequel l’inscription « Pour les bancs seulement » est écrite.

L’image voulait apparemment illustrer la législation adoptée récemment définissant Israël comme état-nation du peuple juif. Ce texte a entraîné la colère des Druzes et des autres groupes minoritaires qui affirment qu’il favorise le caractère juif du pays par rapport à la démocratie et qu’il fait d’eux des citoyens de seconde zone.

Les partisans de la législation estiment qu’elle ne fait qu’ancrer une caractéristique d’ores et déjà existante et que la nature démocratique israélienne et les dispositions en faveur de l’égalité sont déjà présentes dans les lois.

Dans un post publié sur Twitter, l’ambassadeur Raphael Schutz a qualifié la caricature « d’exemple d’imagerie antisémite la plus répugnante qu’il soit possible d’imaginer ».

La caricature apparaissait encore sur le site de Dagbladet dans la soirée de mardi et rien n’indique pour le moment que le quotidien soit déterminé à présenter des excuses.

Dagbladet a déjà rejeté des accusations d’antisémitisme dans ses caricatures dans le passé. Les dessins avaient ainsi créé une équivalence entre la circoncision et la pédophilie, comparé Israël à l’Allemagne nazie et à la Corée du nord, et dépeint des personnages largement identifié comme un Juif mutilant un enfant pendant une profession de foi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...