Nous ferons « tomber les murs de Gaza » vendredi, menace Ismaïl Haniyeh
Rechercher

Nous ferons « tomber les murs de Gaza » vendredi, menace Ismaïl Haniyeh

Le chef du Hamas a déclaré que l'organisation terroriste a le droit "de résister à l'occupation par tous les moyens possibles, y compris la lutte armée"

Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, prononce un discours dans la ville de Gaza le 23 janvier 2018 (AFP Photo/Mahmud Hams)
Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, prononce un discours dans la ville de Gaza le 23 janvier 2018 (AFP Photo/Mahmud Hams)

Ismail Haniyeh, le chef du bureau politique de l’organisation terroriste du Hamas à Gaza, a déclaré jeudi que les manifestants palestiniens « abattront les murs » entourant la bande de Gaza lors des manifestations de masse attendues vendredi à la frontière.

« Nous continuerons à frapper aux portes de cette immense prison, et nous finirons par faire tomber ses murs », a déclaré Haniyeh dans une tribune en anglais pour le Middle East Eye, un site Web britannique dont la couverture d’Israël est extrêmement critique.

Haniyeh a ajouté que si les Palestiniens ne peuvent pas obtenir leur « droit à la liberté, à l’indépendance et à une vie honorable » par des moyens pacifiques, « c’est notre droit de résister à l’occupation par tous les moyens possibles, y compris la lutte armée ».

Dans sa tribune, Haniyeh a affirmé que le simple fait qu’aucun Israélien n’ait été blessé lors des manifestations était une « preuve » du caractère non violent de ces manifestations, en dépit des nombreuses preuves du contraire.

Un participant palestinien à une manifestation le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, à l’est de la ville de Gaza, le 25 mai 2018. (AFP/Mohammed Abed)

Les manifestations hebdomadaires massives se déroulent à la frontière depuis le 30 mars et comprennent des émeutes violentes, des tentatives de violation de la clôture de sécurité et l’envoi de centaines de cerfs-volants et de ballons incendiaires au-dessus de la frontière, déclenchant d’innombrables incendies qui ont détruit de vastes étendues de terre.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...