Nouveaux éléments dans l’une des enquêtes contre Netanyahu
Rechercher

Nouveaux éléments dans l’une des enquêtes contre Netanyahu

L'ex-chef de cabinet du Premier ministre a affirmé avoir vu Netanyahu réclamer des cigares à Arnon Milchan en échange de son aide pour le renouvellement de son visa américain

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, entouré d'Avichai Mandelblit, à gauche, alors secrétaire du cabinet, et d'Ari Harow, qui était son directeur de cabinet, en mars 2014. (Crédit : Danny Meron/Pool/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, entouré d'Avichai Mandelblit, à gauche, alors secrétaire du cabinet, et d'Ari Harow, qui était son directeur de cabinet, en mars 2014. (Crédit : Danny Meron/Pool/Flash90)

La chaîne Hadashot a rapporté que le procureur général Avichai Mandelblit ferait face à un dilemme si la police recommandait d’inculper le Premier ministre concernant des accusations criminelles.

Des sources proches de Mandelblit ont affirmé à la chaîne de télévision « qu’une inculpation suivie d’un acquittement au tribunal signifierait la fin de l’application de la loi israélienne ».

Ils affirment que, bien que la police penche pour recommander un acte d’accusation dans l’affaire 1000 – dans laquelle Netanyahu aurait reçu des cadeaux illicites de la part du producteur hollywoodien Arnon Milchan –, les fonctionnaires pensent qu’il manque toujours des éléments dans le dossier afin d’établir fermement qu’il y a eu une relation illicite.

Les délibérations de Mandelblit sur ces affaires pourraient prendre du temps, ont averti les responsables.

Dans le même temps, la Dixième chaîne a rapporté un élément de preuve potentiellement accablant visant Netanyahu et qui pourrait aider les enquêteurs à établir une relation illicite réciproque entre Milchan et Netanyahu.

Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une réunion du Likud à la Knesset, le 24 novembre 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La chaine fait en effet état d’un témoignage fourni par Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre devenu témoin d’Etat.

Harow aurait déclaré à la police avoir assisté à une rencontre au cours de laquelle le producteur hollywoodien d’origine israélienne Arnon Milchan aurait demandé à Netanyahu de l’aider à renouveler son visa de travail américain.

Le Premier ministre aurait alors demandé à Milchan s’il avait « apporté des cigares », aurait affirmé Harow.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...