Nouvelle attaque au couteau, une soldate grièvement blessée
Rechercher

Nouvelle attaque au couteau, une soldate grièvement blessée

L'attaque a eu lieu au croisement d'Adam ; un terroriste a été éliminé sur place ; un autre terroriste a été arrêté

Site où une soldate de 19 ans a été grièvement blessée, le 21 octobre 2015 (Crédit : autorisation)
Site où une soldate de 19 ans a été grièvement blessée, le 21 octobre 2015 (Crédit : autorisation)

À 14h55, les secouristes de Magen David Adom (MDA) ont reçu des signalements indiquant qu’une soldate avait été poignardée sur le haut de son corps près du croisement d’Adam.

Ils sont arrivés sur les lieux et ont apporté les premiers soins à la soldate âgée de 19 ans, qui était consciente.

Les secouristes dépêchés sur les lieux ont évalué son état comme étant grave et l’ont transportée vers l’hôpital Hadassah à Jérusalem.

Un fugitif a été arrêté sur les lieux de l’attentat terroriste.

Mis à part le terroriste qui a été tué alors qu’il poignardait la soldate au croisement d’Adam dans le nord de Jérusalem, un autre suspect a été arrêté.

Les secouristes sur les lieux de l’attentat sont en train de vérifier si le sac porté par le terroriste était piégé, dans ce qui pourrait indiquer une tentative de faire exploser une bombe dans un lieu public ou un attentat suicide.

Un secouriste décrit la scène d’attaque

Un secouriste de Magen David Adom qui vit à Adam, qui vit non loin du croisement où a eu lieu l’attaque, a donné un premier compte-rendu de l’incident :

« Une jeune femme, environ 19 ans, était allongée sur le gravier de la route, poignardée dans le haut de son corps. Les personnes à proximité lui donnaient les premiers soins, guidées au téléphone par la hotline de Magen David Adom ».

« On a utilisé les méthodes pour arrêter les saignements abondants et elle a été évacuée dans une ambulance à l’hôpital dans un état grave mais pleinement consciente ».

Un artificier a été envoyé sur place pour vérifier que le terroriste tué – dont l’identité n’a pas été révélée – ne portait pas sur lui un engin explosif dissimulé sous ses vêtements.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...