Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Nvidia rachète une start-up israélienne de gestion des charges de travail en IA

Run:ai est estimée être la plus grande acquisition du géant américain des puces en Israël depuis son rachat de Mellanox Technologies Ltd. en 2020 pour 6,9 milliards de dollars

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Un bâtiment Nvidia en Israël. (Crédit: Nvidia)
Un bâtiment Nvidia en Israël. (Crédit: Nvidia)

Le géant américain des jeux et de l’infographie Nvidia a annoncé mercredi qu’il achetait Run:ai, une start-up israélienne qui a fabriqué un logiciel pour aider les développeurs et les entreprises à gérer des charges de travail d’intelligence artificielle (IA) complexes et des ressources informatiques sur une seule plateforme.

Les conditions financières de l’acquisition n’ont pas été divulguées, mais la valeur se situerait entre 600 et 700 millions de dollars, selon la presse israélienne. Il s’agirait de la plus grosse acquisition de Nvidia en Israël depuis que le fabricant américain de puces a racheté Mellanox Technologies Ltd. en 2020 pour 6,9 milliards de dollars.

Les employés de Run:ai devraient rejoindre les opérations croissantes de Nvidia en Israël, où le fabricant de puces emploie environ 4 000 personnes dans sept centres de R&D, dont Yokneam, le siège de Mellanox, Tel Aviv, Jérusalem, Raanana et Beer Sheva dans le sud.

La start-up basée à Tel Aviv a été fondée en 2018 par Omri Geller, CEO, et Ronen Dar, CTO, qui se sont rencontrés en tant qu’étudiants de troisième cycle à la Faculté de génie électrique de l’Université de Tel Aviv, enseignée par le professeur Meïr Feder, et qui ont cherché ensemble à créer une couche fondatrice pour exécuter n’importe quelle charge de travail d’IA.

Depuis, Run:ai a développé une plateforme unique et unifiée pour simplifier l’infrastructure de l’IA et la gestion des charges de travail afin d’aider les entreprises et les organisations à exécuter leurs projets d’IA et d’apprentissage automatique tout en répondant aux besoins croissants de l’IA générative et des modèles de langage de grande taille.

À ce jour, la start-up a levé un total de 118 millions de dollars auprès d’investisseurs tels que Tiger Global Management et Insight Partners, ainsi que TLV Partners et S Capital VC. Commentant l’accord, Geller a déclaré que Run:ai collaborait déjà avec Nvidia depuis 2020.

Le siège de Nvidia, à Santa Clara, en Californie. (Crédit : Autorisation)

Alexis Bjorlin, vice-président de DGX Cloud chez Nvidia, a écrit dans un billet de blog que le fabricant de puces américain acquiert la start-up pour aider « les clients à utiliser plus efficacement leurs ressources informatiques d’IA ».

« Les déploiements d’IA des clients deviennent de plus en plus complexes, avec des charges de travail réparties sur le cloud, la périphérie et l’infrastructure du centre de données sur site », a souligné Bjorlin. « Run:ai permet aux entreprises clientes de gérer et d’optimiser leur infrastructure informatique, que ce soit sur site, dans le cloud ou dans des environnements hybrides. »

Bjorlin a expliqué que Nvidia continuera à commercialiser les produits de Run:ai selon le même modèle commercial et à investir dans la feuille de route des produits de la start-up.

Nvidia fait partie des géants internationaux de u secteur de la high-tech qui ont étendu leur présence en Israël depuis le lancement de ses premières opérations dans le pays en 2016 et l’ouverture d’un centre de recherche sur l’IA deux ans plus tard. Les activités de R&D de Nvidia en Israël sont déjà les plus importantes de l’entreprise en dehors des États-Unis.

Parallèlement à ses activités de R&D, Nvidia gère également le Nvidia Inception Program pour les start-ups, un accélérateur qui travaille avec des centaines d’entreprises en phase de démarrage, dont 1 000 start-ups israéliennes, et le Nvidia Developer Program, qui permet aux développeurs d’accéder gratuitement aux offres de Nvidia.

En mars 2022, Nvidia a racheté la société israélienne Excelero, un fournisseur de solutions de stockage de données d’entreprise et de stockage par blocs, pour un montant non divulgué.

En mai de l’année dernière, Nvidia a annoncé qu’elle développait et construisait l’ordinateur en nuage d’IA générative le plus puissant du pays, qui s’appellera Israël-1, et sera basé sur une nouvelle plate-forme ethernet haute performance développée dans le pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.