Obama annonce aux rabbins américains qu’il prévoit de rencontrer Netanyahu
Rechercher

Obama annonce aux rabbins américains qu’il prévoit de rencontrer Netanyahu

Lors d'un appel pour Rosh Hashana, le président a dit qu'il espère s'entretenir avec le Premier ministre le mois prochain à l'ONU

Le président américain Barack Obama (à gauche)  avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche, le 20 mai 2011. (Crédit : Avi Ohayon/GPO/Flash90)
Le président américain Barack Obama (à gauche) avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche, le 20 mai 2011. (Crédit : Avi Ohayon/GPO/Flash90)

Le président Barack Obama a annoncé aux rabbins lors d’un appel pour Rosh Hashana que les pourparlers sur la coopération sécuritaire avec Israël avaient repris et qu’il espérait rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au début du mois prochain.

Jeudi, lors de son appel traditionnel aux rabbins précédent les Grandes Fêtes, Obama a déclaré qu’il était prêt à rencontrer Netanyahu lors de la session d’ouverture de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, qui commence la semaine prochaine et qui durera jusqu’au 6 octobre.

Netanyahu a jusqu’à maintenant repoussé ces tentatives d’ouverture en raison de son désaccord avec le leader américain sur l’accord nucléaire avec l’Iran.

« Nos consultations ont déjà commencé avec les responsables militaires et des renseignements israéliens », a déclaré Obama.

« Mon espoir est d’avoir une longue discussion avec Netanyahu à propos de ces questions quand il viendra à l’Assemblée générale des Organisation des Nations unies, ou immédiatement après », a-t-précisé.

L’accord avec l’Iran était le sujet principal de l’appel, que les rabbins utilisent pour s’aider à planifier leurs sermons des grandes fêtes.

« Reconnaissant le débat vigoureux qui a eu lieu au sein de la communauté juive américaine et en Israël, le président a expliqué que l’accord est conforme à son engagement inébranlable envers la sécurité d’Israël, et il a exprimé sa volonté de discuter des moyens supplémentaires pour améliorer la sécurité d’Israël et de renforcer la relations américano-israéliennes tandis qu l’accord est mise en œuvre », a déclaré la Maison Blanche dans sa retranscription de l’appel téléphonique, qui a attiré 500 rabbins de tout le spectre confessionnel.

Obama a répondu aux questions après son allocution d’ouverture et a abordé des questions telles que le Voting Rights Act, la lutte contre l’antisémitisme dans le monde, le changement climatique et la paix israélo-palestinienne. Il a salué la communauté juive pour son travail dans la promotion des droits civils.

« Il y a une grande reconnaissance basée sur les traditions religieuses et sur le souvenir de ce qu’est être un étranger », a-t-il dit.

Le président a également révélé qu’il était toujours engagé à faire avancer la paix israélo-palestinienne, malgré l’effondrement l’an dernier des pourparlers menés par son administration.

« La sécurité à long terme d’Israël ne dépend en quelque sorte sur la résolution de la question palestinienne », a déclaré Obama. « Nous allons devoir travailler sur ces questions, et cela va être compliqué et difficile dans les années à venir ».

Obama a dit qu’il se tiendrait aux côtés d’Israël en matière de sécurité, mais a appelé les Juifs américains ainsi qu’Israël à examiner attentivement la question palestinienne.

« Il faudra faire une introspection en Israël et parmi la communauté juive américaine parce que ce sont des questions difficiles », a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...