Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Ocasio-Cortez fustigée pour un message de Noël comparant Jésus aux Gazaouis

Un critique au moins a estimé que ces propos invoquaient l'accusation antisémite historique du "peuple déicide", où les Juifs sont mis en cause pour avoir tué Jésus

La représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez de New York assiste à une conférence de presse au Capitole américain à Washington, le 16 juin 2021. (Crédit : AP Photo/J. Scott Applewhite)
La représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez de New York assiste à une conférence de presse au Capitole américain à Washington, le 16 juin 2021. (Crédit : AP Photo/J. Scott Applewhite)

Les critiques ont fustigé Alexandria Ocasio-Cortez, représentante de New York qui, dans un message émis pour Noël, a comparé Jésus aux Palestiniens. L’un d’entre eux au moins a estimé que ces propos invoquaient l’idée antisémite historique du « peuple déicide », où les Juifs sont accusés d’avoir tué Jésus.

Faisant le parallèle entre les persécuteurs de Jésus et l’Israël des temps modernes, Ocasio-Cortez a écrit sur Instagram, dimanche, que Jésus était né « dans la Palestine des temps modernes » sous un gouvernement ayant « massacré des innocents ». Selon le Nouveau testament, Jésus était Juif, il avait vécu dans les frontières du territoire israélien tel qu’il existe aujourd’hui et il avait été tué par les Romains qui y détenaient le pouvoir à l’époque.

« Il appartenait à une population ciblée, tuée de manière indiscriminée pour protéger le pouvoir d’un dirigeant injuste », a écrit Ocasio-Cortez. « Des milliers d’années plus tard, des forces de droite occupent avec violence Bethléem alors que l’Histoire se répète pour les Palestiniens d’aujourd’hui ».

La députée de New York, membre de la « Squad » qui regroupe les progressistes anti-Israël du Congrès, a qualifié la famille de Jésus de « Juifs palestiniens ».

Le texte figurant dans le post était placé sur l’image d’un poupon posé sur une pile de décombres, une variation de la scène traditionnelle de la nativité qui est devenue une thématique des activistes pro-palestiniens avant Noël. Les leaders chrétiens de Bethléem, la ville qui, selon la tradition, a vu naître Jésus, ont annulé les célébrations de Noël, cette année, en signe de solidarité avec la population de Gaza.

A LIRE : Le patriarche latin de Jérusalem arbore un keffieh à Bethléem ; un pasteur accuse Israël de « génocide »

Dans une seconde publication sur Instagram, hier, Ocasio-Cortez a publié une vidéo du révérend Munther Isaac, un pasteur luthérien de Bethléem, faisant un discours qui transmettait le message similaire. La représentante de New York a écrit en légende que « quand on justifie le bombardement d’enfants, c’est Jésus qui est sous les décombres ».

Abraham Foxman, ancien dirigeant de l’Anti-Defamation League (ADL), a estimé que le post initial d’Ocasio-Cortez était « haineux et dangereux », citant l’accusation historique du « peuple déicide » qui affirme que les Juifs sont collectivement responsables d’avoir tué le christ. L’accusation, réfutée par l’église catholique dans les années 1960 et rejetée par certaines dénominations chrétiennes, a attisé l’antisémitisme pendant des siècles au sein des communautés chrétiennes.

« Elle invoque l’accusation que les Juifs seraient, une nouvelle fois, en train de tuer Jésus », a dit Foxman sur X, anciennement Twitter. Foxman a été directeur national de l’ADL de 1987 à 2015.

L’ancien ambassadeur en Israël, David Friedman, a dit que le post était « une réinvention » de l’Histoire.

Le représentant Ritchie Torres, démocrate de New York et défendeur d’Israël, a critiqué les comparaisons entre Jésus et les Palestiniens dans un post qui n’a pas directement mentionné Ocasio-Cortez. « C’est antisémite de comparer les Israéliens aux Romains qui ont tué Jésus. Associer les Juifs à la mort sur la croix de Jésus est de l’antisémitisme », a écrit Torres sur X.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.