Officier israélien : le Hezbollah se prépare à la guerre, comme en 2006
Rechercher

Officier israélien : le Hezbollah se prépare à la guerre, comme en 2006

Eliav Elbaz dit que le groupe terroriste rassemble “obsessionnellement” des renseignements, même "s'ils en ont jusqu’au cou” dans les combats en Syrie

Des soldats israéliens postés à la frontière libanaise en 2009 (Crédit : Hamad Amalkt/Flash 90)
Des soldats israéliens postés à la frontière libanaise en 2009 (Crédit : Hamad Amalkt/Flash 90)

Un commandant de bataillon de l’armée israélienne stationné à la frontière avec le Liban a déclaré mercredi que les récentes activités du groupe terroriste du Hezbollah « rappelaient ce qu’ils ont fait avant la Deuxième Guerre du Liban ».

Pendant un entretien avec la Deuxième chaîne, Eliav Elbaz a décrit comment le Hezbollah surveillait « obsessionnellement » les soldats israéliens de l’autre côté de la frontière.

« L’autre côté rassemble obsessionnellement [des renseignements] sur ce qu’il se passe ici, sur tout ce que nos forces de sécurité [font] », a déclaré Elbaz.

« Maintenant, ils en ont jusqu’au cou dans la guerre en Syrie, mais nous les voyons toujours marcher autour » et observer les positions israéliennes, a-t-il déclaré. Cela « rappelle ce qu’ils ont fait avant la Deuxième Guerre du Liban », a-t-il ajouté.

Deux véhicules militaires israéliens brûlés suite à une attaque revendiquée par le Hezbollah le long de la frontière libanaise le 28 janvier 2015. (Capture d'écran : Deuxième chaîne)
Deux véhicules militaires israéliens brûlés suite à une attaque revendiquée par le Hezbollah le long de la frontière libanaise le 28 janvier 2015. (Capture d’écran : Deuxième chaîne)

L’officier israélien a déclaré que les soldats s’entraînaient sans cesse et étaient en haute alerte. « Nous nous préparons à la guerre. Au cas où il y a une guerre, ils auront bien plus à perdre », a-t-il prévenu.

A l’été 2006, Israël et le Hezbollah ont combattu au Liban, dans une guerre qui a tué environ 160 Israéliens, dont la plupart étaient des soldats, et presque 1 200 Libanais, dont plusieurs centaines de combattants de Hezbollah, selon l’armée israélienne.

Le Hezbollah a déployé des milliers de combattants pour soutenir le régime d’Assad dans la guerre civile syrienne, et certains analystes pensent que cela a limité sa capacité à mener une attaque contre Israël.

Plus tôt ce mois-ci, le vice-chef d’Etat-major de l’armée israélienne a déclaré que les améliorations des capacités du groupe libanais inquiétaient profondément Israël. Yair Golan a déclaré que cela pourrait entrainer une « guerre à grande échelle », avec une réponse sévère de l’armée israélienne.

« Comparer cela à tout ce que nous avons vu auparavant, aucun doute, ce sera la menace la plus sévère que nous n’avons jamais connue », a déclaré Golan.

A propos d’une possible future crise, il a déclaré que « nous n’allons pas voir une petite guerre au Liban. Cela sera décisif. Cela sera une guerre à grande échelle. »

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...