ONU: pressions américaines sur l’Europe pour condamner le Hamas, selon Israël
Rechercher

ONU: pressions américaines sur l’Europe pour condamner le Hamas, selon Israël

Danny Danon s'est félicité de l'existence du projet de résolution qui oblige les capitales, selon lui, à porter leur attention sur le Hamas

L'ambassadeur israélien aux Nations unies Danny Danon durant une brève conférence de presse avant une réunion du conseil de sécurité au siège de l'ONU, à New York, le 24 juillet 2018 (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)
L'ambassadeur israélien aux Nations unies Danny Danon durant une brève conférence de presse avant une réunion du conseil de sécurité au siège de l'ONU, à New York, le 24 juillet 2018 (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)

Les Etats-Unis font pression à l’ONU sur les Européens pour qu’ils soutiennent un projet de résolution à l’Assemblée générale condamnant les tirs de roquettes vers Israël du mouvement terroriste islamiste palestinien du Hamas, selon l’ambassadeur israélien aux Nations unies, Danny Danon.

Un vote sur ce texte, qui demande aussi au Hamas d’arrêter de recourir à la violence (tirs de roquettes, d’obus de mortier ou recours à des tunnels pour pénétrer sur le sol israélien), pourrait intervenir vendredi ou lundi.

Si la résolution est adoptée, ce serait la première condamnation par l’Assemblée générale (193 pays) du mouvement palestinien qui dirige depuis 2007 la bande de Gaza après avoir violemment évincé l’Autorité palestinienne.

« Les Etats-Unis négocient les termes du texte avec l’Union européenne », a indiqué le diplomate israélien lors d’une rencontre mardi avec des journalistes. « Pour nous, il serait très symbolique d’avoir cette résolution présentée avec le soutien de l’UE », a-t-il ajouté.

Danny Danon s’est félicité de l’existence du projet de résolution qui oblige les capitales, selon lui, à porter leur attention sur le Hamas, élément incontournable et qui n’est pas pris en compte dans les analyses des experts ou de beaucoup de pays.

Le texte, consulté par l’AFP, « condamne le Hamas pour avoir tiré à plusieurs reprises des roquettes vers Israël et pour incitation à la violence ». Il « demande au Hamas et aux autres entités militantes de cesser toutes les provocations et les activités violentes ».

Lors de la dernière flambée des violences, le groupe terroriste a tiré près de 500 roquettes en trois jours.

Un appartement au deuxième étage d’un immeuble d’Ashkelon frappé par une roquette du Hamas, le 13 novembre 2018. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

Le Hamas figure sur une liste d’organisations terroristes établie par l’Union européenne.

Des évènements sont prévus jeudi aux Nations unies pour marquer la Journée internationale de la solidarité avec les Palestiniens et commémorer l’adoption en 1947 d’un plan de partition visant à créer un Etat arabe et un Etat juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...