Israël en guerre - Jour 260

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Ori Tchernichovsky, 29 ans : barman en dernière année d’études

Assassiné au festival de musique Supernova le 7 octobre

Ori Tchernichovsky (Crédit : Autorisation)
Ori Tchernichovsky (Crédit : Autorisation)

Ori Tchernichovsky, 29 ans, de Petah Tikva, a été assassiné par des terroristes du Hamas a la rave-party Supernova le 7 octobre.

Tchernichovsky, qui étudiait le génie électrique à l’université Ben Gurion du Neguev, travaillait comme barman à la fête pour aider à financer sa quatrième et dernière année d’études. Ce samedi, il est arrivé à la rave vers 2 heures du matin, alors que sa famille le croyait à la maison en sécurité.

Sur place il a retrouvé son amie de longue date, Noa Argamani, 26 ans, qui était venue avec son petit ami, Avinatan Or, 30 ans, et plusieurs autres de leurs amis étudiants pour danser jusqu’au bout de la nuit. Argamani et son compagnon Or ont été pris en otage par les terroristes. La vidéo de leur enlèvement a été l’une des premières à être publiée en ligne par les terroristes.

À 7 h 18, Noa a envoyé sa position à Ori et, à 8 h 12, elle lui a demandé s’il y avait une cachette près de là où il se trouvait ou si elle devait rester dans la voiture. Le dernier appel téléphonique entre les deux jeunes gens a eu lieu à 8h33, selon le téléphone portable d’Ori, qui a été trouvé près de la scène du festival et remis à sa mère, Sigalit Hillel, trois jours après le massacre.

« Si Dieu le veut, lorsque Noa sera libérée, je lui demanderai qu’elle me dise de quoi ils ont parlé au cours de ces derniers appels », a confié Mme Sigalit à l’agence Ynet.

Sigalit a expliqué que le jour de l’attaque, elle pensait que son fils était chez lui à Beer Sheva et que vers 7 heures du matin, il lui a envoyé un message pour lui dire qu’il allait bien et qu’il s’était mis à l’abri. Elle a essayé de l’appeler un peu plus tard, mais il n’y avait plus de réponse. Sa famille a appris qu’il était à la rave par le biais d’Instagram.

Sa mère a raconté qu’ils ont appris plus tard qu’il avait été abattu alors qu’il se trouvait dans une voiture vers 9 heures du matin : « Ils ne m’ont pas laissé voir le corps », a-t-elle déclaré à Ynet. « J’ai cru comprendre qu’il avait été tué d’une balle dans la tête alors qu’il se trouvait dans la voiture. Même s’il était recouvert [d’un drap], je l’ai caressé, serré dans mes bras et embrassé », a-t-elle ajouté. « J’ai senti sa barbe. J’ai vu ses chaussures qui étaient encore sur lui ».

Après un parcours en yeshiva, Ori a servi dans l’unité de renseignement de l’armée de l’air israélienne. Au terme de son service militaire, il a voyagé en Australie et en Nouvelle-Zélande, et est rentré en Israël pour faire ses études universitaires.

Ori, qui a été enterré à Petah Tikva, laisse derrière lui ses parents, Sigalit et Shai, son frère Hadi, sa sœur Hila et son beau-frère Snir.

« Je regrette de n’avoir pas pu te serrer une dernière fois dans mes bras, Ori », a déclaré sa sœur aînée Hila lors des funérailles, selon un site d’information local. « Je suis désolée de n’avoir pas été là avec toi pendant ces horribles moments que tu as traversés à la rave. Nous formions une équipe gagnante, toi et moi, nous avons toujours traversé toutes les épreuves ensemble, main dans la main. Tu as toujours veillé à ce que je ne sois pas seule. »

« Je suis triste aussi de savoir que tu t’es retrouvé tout seul et que je n’étais pas avec toi pour chercher ensemble où et comment t’échapper, que je n’ai pas pu te tenir la main et te diriger vers une cachette où tu pourrais être pris en charge », a-t-elle poursuivi. « Je suis désolée de ne pas avoir pu m’occuper de toi comme tu l’as toujours fait. Je suis désolée de ne pas avoir pu, cette fois-ci, assurer ton retour à la maison en toute sécurité. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.