Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Otages du Hamas: Macron appelle à « reprendre encore et encore les négociations pour leur libération »

Le président français a filmé une vidéo en soutien aux otages encore aux mains du Hamas qui a été diffusée samedi lors d’un rassemblement à Tel-Aviv

Le président français Emmanuel Macron, s'exprimant au 100e jour de l'assaut du Hamas et de la prise d'otages, le 13 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran via X)
Le président français Emmanuel Macron, s'exprimant au 100e jour de l'assaut du Hamas et de la prise d'otages, le 13 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran via X)

Le président français, Emmanuel Macron, appelle à « reprendre encore et encore les négociations pour (la) libération » des otages du Hamas, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et lors d’un rassemblement à Tel-Aviv en soutien aux otages qui a réuni plus de 120 000 personnes samedi soir.

Trois Français sont toujours « disparus », probablement otages dans le territoire palestinien. L’armée israélienne avait annoncé le 15 décembre la mort du Franco-Israélien Elya Toledano, enlevé sur les lieux du festival de musique Tribe of Nova auquel il participait avec son amie Mia Schem, Franco-Israélienne elle aussi prise en otage puis libérée dans le cadre d’un accord de trêve fin novembre.

« Cela fait 100 jours aujourd’hui, 100 jours. Ethan, Erez, Sahar et Mia sont revenus parmi nous, mais nous pleurons la mort d’Elya, tué par ses ravisseur à Gaza. »

« La nation française est déterminée à ce qu’Ohad et Ofer retrouvent leurs enfants libérés, à ce qu’Orión soit libéré, à ce que tous les otages des attaques terroristes du 7 octobre dernier, soient libérés. »

« La France n’abandonne pas ses enfants. C’est pourquoi il faut reprendre encore et encore les négociations pour leur libération, ne rien céder. Ne jamais abandonner parce que nous n’acceptons et n’acceptons aucun sacrifice. Alors nous allons tout faire et vous pouvez compter sur moi pour les ramener tous à la maison, avec vous. »

La vidéo a été diffusée samedi sur plusieurs écrans géants lors d’un rassemblement à Tel-Aviv en soutien aux otages et à leurs familles. Après la diffusion, la foule a scandé en français “Maintenant ! Maintenant ! Maintenant !”.

On estime que 132 otages enlevés par le Hamas et ses complices le 7 octobre sont encore à Gaza, mais certains ne sont plus en vie. 105 civils ont été libérés lors d’une trêve d’une semaine fin novembre. Quatre otages avaient été libérées avant cela. Les corps de huit otages ont également été récupérés et trois otages ont été tués par erreur par l’armée lors d’un incident tragique le mois dernier.

L’armée israélienne a confirmé la mort de 25 des personnes toujours détenues par le Hamas et ses complices, sur la base de nouvelles informations et des découvertes obtenues par les troupes opérant à Gaza. Le Hamas détient par ailleurs les corps des soldats de Tsahal Oron Shaul et Hadar Goldin depuis 2014, ainsi que deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui sont tous deux censés être en vie après être entrés dans la bande de Gaza de leur propre chef en 2014 et 2015 respectivement.

Selon une information du Parisien, la France aurait joué un rôle dans l’acheminement imminent de médicaments aux otages. « Les agents français auraient mené avec les Qatariens un ‘travail d’orfèvre’ pour identifier les besoins précis en soins et médicaments pour chaque otage, en fonction de sa pathologie. À la manœuvre, notamment, les diplomates du Centre de crise et de soutien (CDCS) du Quai d’Orsay, en contact avec les protagonistes et avec les familles d’otages », lit-on dans un article publié vendredi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.