Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Israël va transférer des médicaments aux otages dans les jours à venir

Le bureau du Premier ministre confirme la tenue de négociations entre Israël et le Hamas sous l'égide du Qatar pour faire parvenir des médicaments aux otages qui en ont besoin

Des manifestants brandissant des drapeaux et des photos des otages enlevés lors de l'attaque du Hamas en Israël le 7 octobre, participant à une manifestation devant la Cour internationale de justice, à La Haye, aux Pays-Bas, le 12 janvier 2024. (Crédit : Patrick Post/AP Photo)
Des manifestants brandissant des drapeaux et des photos des otages enlevés lors de l'attaque du Hamas en Israël le 7 octobre, participant à une manifestation devant la Cour internationale de justice, à La Haye, aux Pays-Bas, le 12 janvier 2024. (Crédit : Patrick Post/AP Photo)

Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé vendredi qu’Israël remettrait des médicaments destinés aux otages retenus à Gaza dans les jours qui viennent.

Cette annonce intervient un jour après les révélations du New York Times faisant état de la tenue de négociations très avancées entre Israël et les terroristes palestiniens du Hamas, sous l’égide du Qatar, et visant à transférer des médicaments aux nombreux otages qui en ont besoin.

Le bureau de Netanyahu a indiqué que le Premier ministre avait demandé au chef du Mossad, David Barnea, de collaborer avec le Qatar pour mener à bien le transfert de médicaments.

La mère d’un des otages à Gaza reste inquiète malgré l’annonce de l’envoi prochain de médicaments.

Omer Shem-Tov, détenu en captivité dans la bande de Gaza après avoir été pris en otage à la rave Supêrnova, le 7 octobre. (Autorisation)

Dans une interview accordée à la Douzième chaîne, Shelly Shem-Tov, dont le fils Omer, âgé de 21 ans, fait partie des Israéliens détenus par des terroristes à Gaza, a réagi à l’annonce du Premier ministre.

« Je ne sais pas dans quel état de santé il se trouve après 100 jours sans son inhalateur. Je veux juste qu’il rentre à la maison », a-t-elle déclaré à la chaîne.

En plus de souffrir d’asthme, Omer est également atteint de la maladie cœliaque. Il n’existe pas de médicament pour cette maladie, mais manger des aliments contenant du gluten est dangereux pour lui.

« L’air est très important pour lui, et en ce moment il n’a pas d’air », dit-elle.

De nombreux otages seraient détenus dans les tunnels du Hamas, au plus profond de la bande de Gaza.

Omer se trouvait au festival de musique de Reim le 7 octobre, lorsque les terroristes du Hamas ont lancé leur assaut.

Des photos des otages enlevés lors de l’attaque du Hamas en Israël le 7 octobre placées derrière une table dressée lors d’une manifestation devant la Cour internationale de justice, à La Haye, aux Pays-Bas, le 12 janvier 2024. (Crédit : Patrick Post/AP Photo)

Le Forum des familles d’otages a publié un communiqué dans lequel il insiste pour obtenir des preuves visuelles que leurs proches ont bien reçu les médicaments qui devraient être envoyés à Gaza dans les jours à venir, comme l’a annoncé Israël.

« Après 98 jours passés dans les tunnels du Hamas, tous les otages sont en danger de mort immédiat et ont besoin de médicaments essentiels à leur survie. Mais en plus des médicaments, les otages ont également besoin de soins médicaux intensifs », lit-on encore dans le communiqué du forum.

Israël a accepté d’élargir l’entrée de médicaments à Gaza, dans le cadre de l’aide humanitaire destinée aux Palestiniens, en échange du transfert de médicaments aux otages, a déclaré un responsable israélien au Times of Israel.

Les négociations ont été complexes, car le Hamas ne veut pas que le transfert de médicaments aux otages puisse conduire Israël à découvrir où ils sont détenus exactement, a déclaré le responsable.

La liste des médicaments destinés aux otages comprendra certains produits vitaux prescrits par leurs médecins. Des médicaments destinés aux personnes souffrant de maladies chroniques, de maladies cardiaques, d’hypertension artérielle et d’asthme devraient être envoyés, a indiqué le responsable.

Celui-ci a affirmé qu’Israël avait fait pression dès le départ pour que des médicaments soient transférés au Hamas, qui a refusé de coopérer jusqu’à cette semaine. Le groupe terroriste a cédé face à la pression accrue du Qatar, a indiqué le responsable.

Au moins un tiers des otages souffrent de maladies chroniques et nécessitent un traitement, selon un rapport publié mardi par un collectif des familles d’otages, « Bring them home now » (« Ramenez-les maintenant à la maison ».

« Beaucoup d’autres ont été blessés » lors de leur enlèvement et nécessitent des soins, et d’autres souffrent de pathologies liées aux conditions de captivité, selon le collectif.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.