Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Ottawa envisage de divulguer les noms d’anciens nazis ayant immigré au Canada

Cette réflexion survient après un scandale qui a éclaté la semaine dernière suite à l'hommage à un ex-soldat nazi qui a été rendu au Parlement canadien en présence du président Zelensky

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'adresse au parlement canadien à Ottawa, le 24 mars 2023. (Crédit : Mandel Ngan/Pool via AP)
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'adresse au parlement canadien à Ottawa, le 24 mars 2023. (Crédit : Mandel Ngan/Pool via AP)

Le gouvernement canadien envisage de déclassifier une liste d’anciens collaborateurs présumés du régime nazi ayant immigré au Canada après la Seconde Guerre mondiale, a affirmé mercredi le Premier ministre Justin Trudeau.

Cette réflexion survient à la suite d’un scandale qui a éclaté la semaine dernière après qu’un hommage à un ex-soldat nazi a été rendu au Parlement canadien en présence du président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky, alors en visite au Canada.

« Nous avons veillé à ce que de hauts fonctionnaires examinent cet enjeu très attentivement, notamment en fouillant dans les archives » et fassent « des recommandations aux ministres responsables », a déclaré Justin Trudeau à la presse.

En 1986, une enquête publique, dite la commission Deschênes, avait rendu un rapport indépendant sur la présence alléguée de plus de 800 criminels de guerre nazis au Canada, mais n’avait pas divulgué de noms.

Des organisations juives comme B’nai Brith et les Amis du Centre Simon Wiesenthal (FSWC), ont fait pression pour que la partie classifiée du rapport soit à présent rendue publique par le gouvernement.

Jagmeet Singh, chef du Nouveau parti démocratique (NPD), formation politique avec qui les libéraux minoritaires de Justin Trudeau ont un accord pour gouverner jusqu’en 2025, s’est dit en faveur d’une telle déclassification.

Mais d’autres responsables ont eux soulevé d’éventuelles difficultés liées aux lois canadiennes particulièrement strictes sur la protection de la vie privée.

Le vétéran nazi Yaroslav Hunka recevant une standing-ovation à la Chambre des communes à Ottawa, en Ontario, le 22 septembre 2023. (Crédit : Capture d’écran CBC ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

L’idée de divulguer les noms d’anciens soldats nazis fait suite au scandale causé fin septembre par l’ex-président de la Chambre des communes, Anthony Rota, qui a fait applaudir Yaroslav Hunka, un vétéran ukrainien de 98 ans accusé d’avoir combattu dans la SS, en le présentant comme un « héros ukrainien ».

« L’implication par le passé de M. Hunka au sein de la Waffen-SS et sa reconnaissance à la Chambre des communes ont été une source de grande préoccupation pour la gouverneure générale » Mary Simon, ont indiqué ses services dans un communiqué transmis à l’AFP.

La représentante du roi Charles III au Canada a exprimé dans la foulée son « profond regret » et ses « excuses sincères » pour la nomination de Peter Savaryn en 1987 à l’Ordre du Canada, la plus haute distinction civile du pays, titre perdu à sa mort en 2017.

Selon le média juif américain Forward, qui avait révélé le passé de M. Hunka, Peter Savaryn, ancien chancelier de l’Université de l’Alberta, avait aussi été membre de la Waffen-SS.

Les Amis du Centre Simon Wiesenthal (FSWC) ont « accepté » mercredi les excuses de la gouverneure générale et appelé les autorités canadiennes à « remédier aux erreurs commises et aux préjudices causés » à propos de ce chapitre « sombre » de l’histoire du pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.