Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Otzma Yehudit dit ne plus être lié par les règles de la coalition aux partis haredim

La déclaration du parti du ministre de la Sécurité nationale fait suite à l'opposition à l'extension de son autorité exprimée par Shas et Yahadout HaTorah

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors d'une réunion de sa faction Otzma Yehudit, à la Knesset, à Jérusalem, le 4 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors d'une réunion de sa faction Otzma Yehudit, à la Knesset, à Jérusalem, le 4 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le parti d’extrême-droite du ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, Otzma Yehudit, a fait savoir lundi qu’il n’était plus lié par les règles de la coalition après que les partis ultra-orthodoxes – ou haredim – Shas et Yahadout HaTorah ont exprimé leur opposition à l’extension de son autorité.

« Au cours des dernières heures, les représentants des factions ultra-orthodoxes ont informé le ministre Ben Gvir qu’ils n’autoriseraient pas le transfert de la division de l’application des lois immobilières au ministère de la Sécurité nationale », a déclaré le parti dans un communiqué, dénonçant ce qu’il a qualifié d’accord passé par les députés haredim avec leurs collègues arabes pour approuver le transfert « en échange de leur soutien à la loi sur la conscription ».

« Le ministre Ben Gvir et les membres de sa faction Otzma Yehudit ont informé le président de la coalition qu’à partir d’aujourd’hui, le parti Otzma Yehudit n’est pas lié par la discipline de la coalition et que, jusqu’à ce que l’autorité soit transférée, il votera comme il l’entend », a poursuivi le parti.

Cette déclaration faisait probablement référence à de récents articles de presse selon lesquels le parti ultra-orthodoxe Shas tendrait la main aux législateurs arabes pour les aider à adopter une loi visant à maintenir le sursis des étudiants en yeshiva – une information démentie par le chef du parti Hadash, Ayman Odeh. Les médias haredim ont rapporté que l’opposition des députés ultra-orthodoxes à donner plus d’autorité à Ben Gvir provient de son opposition à la législation relative aux « téléphones casher » qu’ils soutiennent.

La semaine dernière, le gouvernement a annoncé que Ben Gvir assumerait la responsabilité d’une unité chargée de l’application de la réglementation en matière de construction, qui relevait jusqu’à présent du ministère des Finances.

Cette mesure faisait partie de l’accord de coalition signé entre le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu et le parti Otzma Yehudit de Ben Gvir lorsque le gouvernement a pris le pouvoir à la fin de l’année 2022.

La Knesset devait voter pour approuver le transfert lors d’une session plénière lundi après-midi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.