Oulpan sheli : l’oulpan privé à l’écoute des nouveaux immigrants
Rechercher

Oulpan sheli : l’oulpan privé à l’écoute des nouveaux immigrants

Des classes pour apprendre l'hébreu sont ouvertes régulièrement dans différentes villes d'Israël

Oulpan Shéli (Crédit : Facebook/Oulpan Shéli)
Oulpan Shéli (Crédit : Facebook/Oulpan Shéli)

Un nouvel oulpan a vu le jour en Israël. « Oulpan shéli » [mon oulpan] est un programme mis en place pour s’adapter aux contraintes des olim hadashim nouvellement arrivés en Israël.

Qualifié de « révolution de l’oulpan privé », ce nouveau système apporte de nombreux avantages. Les classes contiennent peu d’élèves, 8 en général, pour que tout le monde puisse participer.

Les classes sont adaptées à l’emploi du temps, elles ne commencent ni trop tôt et fonctionnent également avec des horaires de soirée.

L’oulpan sheli souhaite créer un véritable oulpan de quartier. Ainsi les professeurs sont envoyés dans les quartiers ou la demande existe. Les olims n’ont plus à se déplacer en fonction des établissements. Des classes sont disponibles dans plusieurs villes du pays : Tel Aviv, Jérusalem, Ashdod, Holon, Ashkelon…

Enfin, si les enseignants d’hébreu ne parlent pas français, un suivi est mis en place dans la langue maternelle des olim.

Cet oulpan privé peut soit remplacer l’oulpan d’Etat, soit le compléter si l’oulpan d’Etat a déjà été effectué.

Les olim hadashim français et belges arrivés après mars 2015 ont la possibilité de se faire rembourser les cours de l’oulpan sheli par le ministère de l’Intégration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...