OurCrowd monte un bureau à Madrid et s’allie avec un fonds local
Rechercher

OurCrowd monte un bureau à Madrid et s’allie avec un fonds local

La société de capital-risque dans le secteur du crowdfunding, dont le siège est à Jérusalem, considère la capitale espagnole comme une "passerelle vers l'Amérique du sud"

Jon Medved d'OurCrowd s'exprime lors d'un sommet global d'investisseurs (Autorisation)
Jon Medved d'OurCrowd s'exprime lors d'un sommet global d'investisseurs (Autorisation)

OurCrowd, la plate-forme de crowdfunding israélienne dont le siège se situe à Jérusalem, a indiqué mardi avoir ouvert un nouveau bureau à Madrid, dans le quartier financier du Paseo de la Castellana. C’est le sixième pays où s’implante l’entreprise, après Israël, le Canada, les Etats-Unis, l’Australie et Singapour. La société prévoit aussi une expansion de ses activités au Royaume-Uni.

OurCrowd a également expliqué avoir formé un partenariat stratégique avec Cardumen Capital, un fonds de capital-risque israélo-espagnol qui s’intéresse à des investissements technologiques profonds – à savoir les investissements dans des développements technologiques et scientifiques difficiles à reproduire.

Le nouveau bureau d’OurCrowd à Madrid sera présidé par David Hatchwell, qui est à la tête d’Excem Grupo, une entreprise de trading madrilène, et un leader de la communauté juive en Espagne.

“OurCrowd offre au marché espagnol une opportunité significative de goûter à ce qui est en train de se passer sur l’un des marchés les plus avancés au monde de la technologie : Israël, ainsi qu’à d’autres opportunités d’investissements dans le secteur mondial des start-ups », a déclaré Hatchwell dans un communiqué.

L’alliance avec Cardumen suit d’autres alliances similaires établies récemment par OurCrowd, notamment avec United Overseas Bank Limited (UOB) à Singapour, la National Australia Bank (NAB) en Australie et la Shanghai Commercial & Savings Bank (SCSB) à Taïwan.

« Nous avons choisi l’Espagne comme l’un de nos marchés prioritaires parce que Madrid se trouve au coeur de l’Europe et que c’est une passerelle vers l’Amérique du sud », a commenté le fondateur et directeur-général d’OurCrowd Jon Medved.

OurCrowd a environ 20 000 investisseurs de 112 pays et a investi plus de 450 millions de dollars dans 120 entreprises et fonds de son portefeuille jusqu’à présent, selon des données transmises par l’entreprise.

Ce fonds a été l’une des plate-formes de crowdfunding en fonds propres les plus actives depuis 2012 jusqu’à la première moitié de 2017, a fait savoir le centre de recherches IVC, qui suit les activités de l’industrie technologique israélienne, dans un récent rapport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...