Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Paris : policiers blessés, arrestations dans les manifestations anti-Israël

14 policiers sont blessés alors qu’une manifestation non autorisée contre l'opération israélienne s’enflamme

Des Français en train de courir devant un feu à Barbès-Rochechouart - 19 juillet 2014 (Crédit : AFP/ FRANCOIS GUILLOT)
Des Français en train de courir devant un feu à Barbès-Rochechouart - 19 juillet 2014 (Crédit : AFP/ FRANCOIS GUILLOT)

Paris – Quatorze policiers français ont été blessés et 38 personnes arrêtées lors d’une manifestation non autorisée pour protester contre les actions d’Israël dans la bande de Gaza.

Les affrontements ont eu lieu à Paris tandis qu’environ 3 000 manifestants, qui défilaient samedi, malgré l’interdiction de la ville, à proximité de la Gare du Nord, ont marché jusqu’au boulevard Barbès, selon une source de la police. La police anti-émeutes a arrêté des personnes qui lançaient des bouteilles et d’autres objets aux agents, leur causant des blessures mineures.

La police a répondu en lançant des grenades lacrymogènes sur la foule.

A Bruxelles, des appels à « Tuer les Juifs » ont été proférés lors d’une manifestation de quelques milliers de personnes, où environ 200 participants ont cassé des vitrines et des voitures en stationnement. Certains ont poursuivi un homme, pris pour un Juif, qui s’est échappé, selon l’édition en ligne du quotidien Le Soir.

A Londres, environ 10 000 personnes ont participé à un rassemblement où des appels à la destruction d’Israël se sont fait entendre.

Des appels similaires ont été entendus à Paris, où les manifestants ont brûlé des drapeaux israéliens, encouragés par la foule. Un groupe d’une douzaine d’hommes a scandé haut et fort « chassez les Juifs et tuez-les ».

Les propriétaires de magasins juifs ont fermé boutique et se sont éloignés de la zone samedi, selon Victor Sofer, un barbier juif. « Ils sont entrés en possession des rues maintenant », a-t-il dit au sujet des manifestants.

Au cours de la manifestation, quelques dizaines d’hommes ont commencé à courir vers la Gare du Nord en criant « LDJ » – initiales de la Ligue de Défense Juive. Mais ils n’ont trouvé aucun militant de la LDJ à l’entrée de la station, qu’ils ont entrepris de bloquer tout en agitant des drapeaux de la France et de pays arabes.

Plusieurs militants de la LDJ et d’autres groupes juifs ont discrètement longé la manifestation pro-palestinienne pour alerter les Juifs au cas où les manifestants investiraient les institutions juives.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.