Paul Nehlen, candidat Républicain : « Les juifs contrôlent les médias »
Rechercher

Paul Nehlen, candidat Républicain : « Les juifs contrôlent les médias »

Celui qui veut remplacer Paul Ryan a déclaré dans l'émission de David Duke, qu'il a subi des "attaques incessantes" parce que "les Juifs contrôlent les médias"

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Paul Nehlen, homme d'affaires et candidat à la primaire des Républicains dans le Wisconsin (Capture d'écran http://www.electnehlen.com)
Paul Nehlen, homme d'affaires et candidat à la primaire des Républicains dans le Wisconsin (Capture d'écran http://www.electnehlen.com)

WASHINGTON – Un espoir du Congrès du Wisconsin accusé d’antisémitisme a dénoncé une conspiration juive contre lui mardi sur Twitter, publiant une liste d’opposants, dont il a déclaré qu’ils étaient pour la plupart juifs.

Paul Nehlan, un membre de ce qui appelée l’extrême droite, espère remplacer le président de la Chambre Paul Ryan, mais il a été fréquemment critiqué pour son utilisation d’images islamophobes et antisémites ainsi que pour son association avec des représentants suprématistes blancs.

« J’ai recensé une liste d’utilisateurs Twitter ‘vérifiés’ qui m’ont attaqué au cours du dernier mois seulement pour mes positions #AmericaFirst« , a déclaré Nehlen dans un tweet mardi. « Sur ces 81 utilisateurs, 74 sont juifs et seulement 7 non-juifs. »

Parmi ceux-ci, citons Jake Tapper, le présentateur de CNN, John Podhoretz, rédacteur en chef du magazine Commentary, Jonathan Weisman, journaliste du New York Times, William Kristol, rédacteur en chef de Weekly Standard et Jonathan Greenblatt, directeur général de la Ligue anti diffamation (ADL).

Cependant, certaines des personnes qu’il a qualifiées de juives ne le sont pas, comme Kassie Dillon, qui a fondé une publication étudiante conservatrice. Elle a tweeté une rectification, comme d’autres.

La recension est le deuxième épisode en deux jours où Nehlen a fait preuve d’antisémitisme manifeste. Lundi, il est allé à l’émission de David Duke pour se plaindre que « les attaques incessantes » contre lui ont eu lieu parce que « les Juifs contrôlent les médias ».

Duke, l’ancien grand maître du Ku Klux Klan, a plus tard repris la liste sur Twitter. « Le Dr Duke et le candidat Paul Nehlen dévoilent l’attaque sioniste contre lui et contre nous tous ! » dit le tweet.

Soutenu à l’origine par l’ancien stratège en chef de la Maison Blanche et président exécutif de Breitbart, Stephen Bannon, Nehlan s’apprête à perdre contre Ryan pour la deuxième fois après avoir été écrasé en 2016.

La diffusion répétée par Nehlen de messages d’extrême droite et ses discours antisémites et islamophobes l’ont rendu politiquement isolé, à l’exception des suprématistes blancs qui le soutiennent.

Même Breitbart, le site sulfureux connu pour la diffusion de ses propos racistes, a soutenu l’homme d’affaires du Wisconsin.

L’animateur de la radio Curt Schilling tweetait en décembre qu’il ne lui donnerait plus de tribune, car il était un « fasciste qui ne cherchait pas à dissimuler ses convictions ».

Et en effet, Nehlen a tweeté à plusieurs reprises depuis, avec la même virulence anti-juive.

« Jésus est le Messie. Il est Un avec le Père et le Saint-Esprit », a-t-il tweeté la semaine dernière. « Les Juifs (et d’autres) qui ne reconnaissent pas ce fait brûleront en enfer. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...