Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Pays-Bas : l’ambassade d’Israël visée par un jet « d’objet enflammé »

"Qu'une telle attaque puisse avoir lieu aux Pays-Bas est inacceptable. Heureusement, il n'est fait état d'aucun blessé", a indiqué l'ambassade dans un communiqué sur X

Drapeau des Pays-Bas. (Crédit : Laurens Verhoeven/iStock)
Drapeau des Pays-Bas. (Crédit : Laurens Verhoeven/iStock)

L’ambassade d’Israël aux Pays-Bas a été prise pour cible jeudi par un « objet enflammé » lancé par une personne qui a été arrêtée, a indiqué la police locale, en précisant qu’il n’y avait aucun blessé.

« Vers 10h50 locales (09h50 GMT), quelqu’un a jeté un objet enflammé en direction de l’ambassade d’Israël. Nous avons arrêté un suspect, personne n’a été blessé. Nous enquêtons et il y a un large dispositif de sécurité autour de l’ambassade », a précisé la police.

« Qu’une telle attaque puisse avoir lieu aux Pays-Bas est inacceptable. Heureusement, il n’est fait état d’aucun blessé », a indiqué l’ambassade dans un communiqué sur X. « Cela démontre les conséquences dangereuses de l’inquiétante tendance à une poussée de haine et à son incitation. La haine ne saurait être tolérée », a-t-elle ajouté.

En février, il y avait eu une alerte à la bombe visant la résidence officielle de l’ambassadeur israélien à La Haye. La police avait circonscrit la zone sans trouver d’explosifs, et les autorités de La Haye ont alors instauré des mesures de sécurité exceptionnelles autour de l’ambassade d’Israël.

La sécurité a été renforcée autour des ambassades israéliennes dans le monde après l’attaque sans précédent du groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas sur le sol israélien le 7 octobre. A cette date, 3 000 terroristes armés se sont infiltrés en Israël pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

Fin janvier, la police suédoise a ouvert une enquête pour « crime terroriste » après une tentative d’attentat déjouée contre l’ambassade d’Israël en Suède. Des démineurs étaient intervenus pour détruire un engin suspect et probablement « activé ».

Le Centre d’information et de documentation sur Israël (CIDI), qui lutte contre l’antisémitisme aux Pays-Bas, a estimé que l’incident de jeudi était « un pas de plus dans la dérive vers la haine et la violence contre l’Etat juif »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.